Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de bonheur, d’épanouissement, de joie.
Sur ce blog, vous avez l’habitude de voir défiler des recettes de beauté, des tutos maquillage et j’en passe. Aujourd’hui je vais vous parler de beauté, mais de beauté intérieure, la plus importante finalement.

Photo prise à Bali, en 2012
Photo prise à Bali, en 2012

Je pense que nous sommes tous à la recherche du bonheur. A la recherche de cet état d’épanouissement, de joie, de sérénité. A la recherche de cette petite voix qui nous souffle au creux de l’oreille « ça y est, tu y es arrivé ».
Après avoir passé des heures à réfléchir sur le bonheur, ce terme si utilisé, que ce soit dans les magazines, les livres de développement personnel ou bien encore par les médias, j’ai voulu, dans cet article, vous faire part de ma propre réflexion.

Je pense que je fais parti de ces personnes qui peuvent passer les heures à réfléchir sur le sens de la vie : pourquoi sommes-nous là ? Pour quoi faire exactement ? Comment dois-je vivre ma vie ?
J’ai toujours été comme ça. Petite, je passais des heures « dans la lune », à rêver, à réfléchir. Et je pense que le besoin de comprendre les « vraies choses » s’est developpé en grandissant, et surtout en travaillant dans ce milieu si superficiel (et je ne le dis pas dans le sens péjoratif) des médias et de la télévision.
Mon principal sujet de débat interne a toujours été le bonheur. Comment l’atteindre ? Tout d’abord, existe t-il ? Est-ce un but ou un état d’esprit ? Autant vous dire que j’en ai dévoré des livres pour essayer de comprendre ce vaste sujet.

Puis, début 2016, j’ai compris. Oui oui c’est très récent. Et c’est pourquoi je voulais vous en parler dans ce post. Début 2016 (ou plutôt fin 2015 pour tout vous avouer), je suis retournée consulter une psy/coach que je vois de temps en temps depuis mes 16 ans. Elle m’a toujours accompagné dans les tournants de ma vie. Je ressentais le besoin d’aller la voir dès que je me posais des questions existentielles ou quand j’avais besoin d’être aiguillée dans ma réflexion.
Sans rentrer dans les détails de ma vie privée, j’en ai vécu des choses en 25 ans. Des douleurs, des décès, des obstacles mais aussi des rencontres magiques, des moments de bonheur, des passages de plénitude, des moments de chance inouïe. On peut dire que ma courte vie n’a pas été de tout repos. Et finalement tant mieux. Au fond je dois aimer ça.
La tranquillité, la routine et l’ennuie m’angoissent.

cdd43b912b7ef4b2f708899cc0ca950d

Si je suis allée voir cette coach en décembre, c’est que je commence à connaitre mon comportement, mes travers, mes réactions habituelles. Alors j’y allais dans  l’idée qu’elle allait m’aider à les minimiser pour ensuite les supprimer totalement. J’allais enfin pouvoir atteindre cet état de bonheur que je recherche tant depuis toujours.
Et puis, ce 29 décembre, jour de ma première séance j’ai compris quelque chose d’essentiel
Elle m’a expliqué que le plus important dans une vie est de se connaitre et surtout de s’accepter. Et que c’est la seule clé du bonheur (qui soit dit en passant n’est pas un but, mais bien une façon de voir et et vivre les choses comme la célèbre situation de Margaret Lee Runbeck le dit : « le bonheur n’est pas une destination à atteindre, mais une façon de voyager).

Et là, ça a fait tilt. Effectivement, je pense que le plus grand travers de l’humain, est de se mentir à soi même. Vous n’avez qu’à regarder autour de vous. Les gens ont cette faculté à faire croire aux autres qu’ils sont heureux et épanouis dans une situation. Le pire, c’est qu’ils essayent de s’en persuader eux-même.
Je pense que la clé pour être réellement heureux, est d’avoir un jour le courage de mettre cartes sur table en se disant « finalement, ça ne me convient pas, je me suis trompé ».
Vous avez le droit de vouloir tout quitter pour faire le tour du monde alors que vous avez « une situation stable, un CDI ». Vous avez le droit de ne pas vouloir d’enfants alors que toutes vos copines ne parlent que de ça. Messieurs, non, vous n’êtes pas forcément un énorme connard si vous ne vous sentez pas apte à avoir une relation stable avant vos 40ans. Etc etc, vous voyez l’idée quoi. Pour certains, la famille représente le bonheur, pour d’autres ce sera le travail, l’amour, ou bien encore les voyages, le fait d’être « libre ». Il n’y a pas de jugements à avoir.

Je ne dis pas que c’est facile. Au contraire. Je pense qu’il n’y a rien de plus douloureux que se mettre face à la vérité et de se dire : « OK, je me suis trompé ». Rien n’est plus douloureux que le changement. Eh oui… on laisse « une sécurité » derrière nous, pour du néant, pour quelque chose qui est encore inconnu. Et pourtant c’est nécessaire.
Nous ne sommes pas invincibles. Nous sommes des humains, avec une durée de vie de 90 ans en moyenne. Pas si long que ça finalement… Surtout que tout peut s’arrêter du jour au lendemain. Arrêtons de croire que nous avons le temps, que la « vraie vie », ce sera pour plus tard. Que le bonheur, ohhh.. ça sera pour plus tard aussi. Faux faux faux… Il n’y aura peut être pas de plus tard.

Ce que j’ai compris, c’est qu’il est important de se connaitre soi. De savoir qui nous sommes, et non pas qui on croit être ou qui on aimerait être. On parle souvent de la notion « d’acceptation de soi » concernant le physique, l’apparence extérieure, mais peu finalement concernant notre personne, nos ressentis, nos émotions.
Apprenons à accueillir ces sentiments et surtout acceptons les.
Je pense que la pire erreur que nous puissions faire est celle de vouloir « rentrer dans un moule », faire comme tout le monde, et surtout essayer de s’adapter aux normes de la société  actuelle. Si ces valeurs vous conviennent, tant mieux ! Mais si ce n’est pas le cas, arrêtez de vous battre contre vous même. Vous perdrez la bataille, vous ferez mal autour de vous, et surtout vous serez malheureux…

5c3a6a3dbd08b7b852ab576ea69cc9d4

Ma psy m’a donné en exemple le cas d’un de ses patients : un homme d’une cinquantaine d’années, marié depuis 30 ans à une femme, et ayant eu des enfants avec. Depuis plus de 20 ans, il fréquente en même temps, une autre femme avec laquelle il a aussi des enfants. Et depuis peu, il entretient une liaison avec sa secrétaire.
Ma première réaction après qu’elle m’ai raconté cette histoire a été : « oh mon dieu mais quelle horreur, c’est horrible et bla bla bla ».
Et là elle m’a coupé, en me disant : « mais pourquoi Heloïse …? les trois femmes sont au courant. Il n’y a pas de mensonges. Elles l’ont accepté tel qu’il est. Tout le monde est heureux et épanoui. Alors où est le mal ? Si c’est comme ça qu’il est heureux, tant mieux pour lui. Personne n’a à lui jeter la pierre après tout ».
Et c’est vrai… Après tout, il est heureux, et cette situation lui convient.. alors pourquoi pas ?
Et c’est pareil pour toutes les situations… Nous n’avons pas à transformer nos envies, nos souhaits en fonction de ce que la « norme » ou la société estime « bien » ou « mal ». Tant qu’il n’y a pas de souffrance infligée à autrui, qu’il n’y a pas de mensonges… ou est le problème après tout ?

Je ne dis pas qu’il faut imposer aux autres ses défauts, ses mauvais côtés « parce que après tout, je suis comme ça, un point c’est tout ». Non. Je dis juste que c’est important de se connaitre, pour pouvoir avancer, et progresser tout au long de notre vie. Nos défauts et petits travers se minimisent si nous les connaissons et si nous les acceptons.

08bea77e941d60b6d99915fe0d119c98
Je pense également, en parlant d’acceptation, qu’il est extrêmement important d’accueillir les évènements, et les aléas de la vie. Parfois, cela ne sert à rien de se battre. Si quelque chose arrive (que ce soit positif, négatif ou même perturbant), c’est que vous êtes apte à le vivre, et surtout qu’il y a une raison. Pour les bouddhistes, notre âme est sur terre pour évoluer, pour accomplir une mission. Tout ce qui nous arrive nous pousse vers ce but. 
Quand vous avez tout fait pour obtenir ce nouveau job, cet appartement ou pour « avoir ce mec », et que malgré tous vos efforts, cela ne se fait pas, prenez le comme un cadeau. Acceptez le. C’est que quelque chose de bien mieux vous attend juste derrière ;)
Je suis loin d’être une sage, mais j’ai assez d’expérience et d’ouverture d’esprit pour vous assurer que tout ça est vrai…

En ce début d’année 2016, je n’ai pas rédigé une habituelle liste de bonnes résolutions. Je n’ai écrit que celle-ci : « Apprendre à me connaitre, et surtout à m’accepter comme je suis ». Et je vous assure que cela va beaucoup mieux depuis :)

Je vous embrasse fort.
Soyez heureux.

Quelques citations à retenir :

♥ « Ce n’est pas ce qui vous arrive qui vous rend heureux ou malheureux, mais la façon dont vous choisissez d’y réagir. Dès l’instant ou vous acceptez, les choses se mettent à changer pour le mieux. En devenant conscient, et en cessant de vous juger, vous vous êtes déjà amélioré. » – Don Miguel Ruiz –

♥ « Le bonheur est l’indice de l’accomplissement de sa propre nature » – Henri-Frédéric Amiel –

28 Comments on Bonheur : la bonne résolution que nous devrions tous prendre

  1. Mathilde
    21 janvier 2016 at 12:53 (2 années ago)

    Waooh, c’est tellement inspirant, remplie de sagesse. Cet article tombe à pic pour moi, tu as employé les mots adéquats pour que je me sente concernée ! Merci pour ce partage.

    Répondre
    • Héloïse
      21 janvier 2016 at 18:51 (2 années ago)

      Avec grand plaisir ! Je suis contente si cet article t’a aidé

      Répondre
  2. nathalietoutsimplement
    21 janvier 2016 at 13:45 (2 années ago)

    Ton article d’aujourd’hui me parle beaucoup, car je suis depuis quelques mois à un tournant dans ma vie aussi bien professionnelle que personnelle, et j’ai eu besoin moi aussi d’aller consulter une psychologue. Après quelques séances, je commence à prendre conscience que je me suis « oubliée », je ne me suis toujours occupé des autres sans faire attention à mes propres envies, mes propres attentes. C’est un questionnement assez douloureux et qui n’est pas facile à vivre au jour le jour. Mais je me suis fixée un but, être heureuse tout simplement, faire ce que j’aime, sans s’occuper du quand dira-t-on ou de l’avis de mes proches. La route est encore longue…

    Répondre
    • Héloïse
      21 janvier 2016 at 18:52 (2 années ago)

      Ce sont de très belle résolutions.. bon courage pour cette période <3

      Répondre
  3. LnaB
    21 janvier 2016 at 16:06 (2 années ago)

    WAOUH!
    c’est magnifique, c’est joliment et simplement dit.
    j’ai lu ton article 2 fois.
    Sois heureuse, bises

    Répondre
    • Héloïse
      21 janvier 2016 at 18:53 (2 années ago)

      Merci beaucoup !

      Répondre
  4. Laurianne
    21 janvier 2016 at 17:05 (2 années ago)

    Un post plein de sagesse que je garde en lien pour le lire et le relire…
    Merci à toi!

    Répondre
    • Héloïse
      21 janvier 2016 at 18:53 (2 années ago)

      Merci beaucoup Laurianne !

      Répondre
  5. Laura
    22 janvier 2016 at 10:38 (1 année ago)

    Grâce à un programme de coaching fait suite a un besoin de réorientation pro, j’ai comme toi compris qu’il était vital, si on ne veut pas passer à côté de se vie de s’accepter. La coach disait: « Tu es assez, pas besoin de te changer. Tu es unique et incomparable, donc finalement parfaite.
    Être toi est ce que tu peux être de mieux.
    Être toi te permet d’être authentique  »

    Acceptation, gratitude et bienveillance seront mes mots de 2016!
    Belle année! :)

    Répondre
    • Héloïse
      22 janvier 2016 at 22:07 (1 année ago)

      Très belles phrases ! A retenir :) Merci Laura ! Belle année

      Répondre
  6. Justine
    22 janvier 2016 at 11:37 (1 année ago)

    J’ai adoré te lire. Tu ne peut pas trouver des mots plus juste! Malheureusement il faut souvent passer par une phase un peu dur pour se rendre compte de toutes ces choses. Pour ma part j’ai évolué dans un sens par rapport aux personnes dans ma vie, croyant que je souhaitais que celle ci soit comme ci ou comme ça. Puis me retrouver seule, face à mes propres idées, sans quelqu’un qui « monopolise » mes pensées et ma vie, m’a ouvert les yeux sur beaucoup de chose. À l’heure actuelle je me reconnais tout à fait dans tes mots, j’ai comprit que ma vie ne serait pas dans cette « normalité » que la société impose, je suis heureuse comme jamais et j’aime ce que je deviens :).
    Des bisous jolie Héloïse!

    Répondre
    • Héloïse
      22 janvier 2016 at 22:08 (1 année ago)

      Merci pour ton commentaire ! Heureuse que tu sois heureuse.. c’est le principal n’est ce pas ?
      A très vite ;)

      Répondre
  7. Cam
    22 janvier 2016 at 13:19 (1 année ago)

    Cet article est bien personnel. Il est apaisant de savoir les autres heureux…La recherche du bonheur fait partie de la nature inee de l’Homme. Il est difficile pour lui d’accepter les « contraintes (défauts) imaginaires » qui font de lui ce qu’il est. Libre à chacun de trouver le chemin pour atteindre son but, en l’occurrence le bonheur ( puisque c’est le sujet du jour), même si le chemin peut paraître long, la clef, à je pense, était donné dans cet article. Bon épanouissement à chacun.

    Répondre
    • Héloïse
      22 janvier 2016 at 22:09 (1 année ago)

      Merci pour ces jolis mots

      Répondre
  8. Anaïs
    23 janvier 2016 at 19:48 (1 année ago)

    Tellement inspirant et intéressant comme article vraiment ! C’est un vrai plaisir à lire. Ça serait bien d’en voir plus souvent :) Bravo !

    Répondre
    • Héloïse
      25 janvier 2016 at 16:22 (1 année ago)

      Merci beaucoup Anaïs :)

      Répondre
  9. Laura
    24 janvier 2016 at 09:52 (1 année ago)

    Très inspirant cet article ! Merci de partager ce bel état d’esprit :)

    Répondre
    • Héloïse
      25 janvier 2016 at 16:24 (1 année ago)

      Merci beaucoup Laura !

      Répondre
  10. Monia
    22 février 2016 at 21:04 (1 année ago)

    Juste envie de dire que ca fait un bien fou ce genre de lecture!! :)

    Répondre
    • Héloïse
      24 février 2016 at 17:26 (1 année ago)

      Merci beaucoup Monia <3

      Répondre
  11. VenusMag
    6 mars 2016 at 22:20 (1 année ago)

    Merci pour cet article. as tu lu le livre guérir son enfant intérieur de Moussa Nabati? Je suis sure qu’il te plairait. Bises bises

    Répondre
    • Héloïse
      8 mars 2016 at 17:56 (1 année ago)

      Oh je ne connais pas ! Je note :) Merci beaucoup

      Répondre
      • Venusmag
        8 mars 2016 at 18:02 (1 année ago)

        Tu m’en diras des nouvelles. Ce livre m’a complètement changé la vie dans le sens où il m’a fait comprendre tellement de choses. N’hésites pas â me faire ton retour en MP. c’est une amie qui me l’avait conseillé, je l’ai moi même conseillé à une autre amie et elle l’a trouvé incroyable aussi :) bises

        Répondre
        • Héloïse
          8 mars 2016 at 23:46 (1 année ago)

          Je finis les tonnes de livres que j’ai acheté et je fonce le lire ! :) Merci beaucoup en tout cas

          Répondre
  12. Mathilde bsweet makup
    20 septembre 2016 at 22:39 (10 mois ago)

    Magnifique ton article !! Et je te souhaie une bonne continuation dans cette voie vers le bonheur. Bisou Héloïse

    Répondre
    • Héloïse
      23 septembre 2016 at 11:50 (10 mois ago)

      Oh merci beaucoup <3

      Répondre
  13. Nat
    20 novembre 2016 at 15:48 (8 mois ago)

    Héloïse, comme tout ce que tu dis est juste, merci pour ce beau partage, savoir que l’on est plusieurs à avoir cette pensée est réjouissant.
    Bonne continuation et bientôt pour d’autres si beaux échanges.

    Répondre
    • Héloïse
      28 novembre 2016 at 09:25 (8 mois ago)

      Merci beaucoup !

      Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *