longs cheveuxComme je vous l’ai expliqué dans mon dernier article, je suis passée récemment à la coloration végétale. J’ai reçu beaucoup de questions suite à ça, et j’ai pensé qu’un article aiderait à éclairer vos lanternes. Je le redis, je ne suis pas du tout coiffeuse (loin de là). Je suis une simple consommatrice qui en avait marre de bousiller ses cheveux avec des produits chimiques. Après une déception capillaire, je me suis énormément renseignée sur les solutions alternatives et plus naturelles pour rattraper la situation. C’est en me baladant sur des blogs que j’ai entendu parler de la coloration végétale et naturelle.

La différence entre une coloration chimique et une coloration végétale : 

♦ La coloration chimique : Lorsque vous appliquez le mélange, les écailles de votre cheveu vont se soulever suite à une réaction chimique. Les pigments de la colorations vont venir modifier ou même remplacer vos pigments naturels. Les écailles se referment ensuite, mais ne seront malheureusement plus aussi lisses qu’avant. La décoloration agit de la même façon mais en supprimant totalement les pigments naturels.
→ les colorations auront à terme, un effet très néfaste sur vos cheveux puisque qu’elles les fragilisent et les abiment.
→ le grand avantage des colorations chimiques est la possibilité de faire ce que vous voulez en terme de couleur et résultat. Vous être brune, vous voulez devenir blonde ? Pas de problème, hop hop coloration chimique. Mais bon courage pour la suite ;)

La coloration végétale : La grande différence, c’est qu’elle ne soulève pas les écailles du cheveux. Le henné, ou les poudres de plantes colorantes, vont venir s’installer autour de votre cheveu. Il reste donc naturelle sous cette sorte de « film  de couleur transparent ».
→ En créant une sorte de barrière sur le cheveu, la coloration végétale protège des agressions tout en laissant pénétrer les soins (la nature est si bien faite… :) )
→ Le seul bémol est que le choix est moins important que la coloration chimique. Vous ne pourrez pas éclaircir beaucoup vos cheveux ; seulement les foncer ou leurs donner des reflets.

Attention je ne diabolise pas les colorations chimiques, j’ai été la première à en faire pour des tie and dye par exemple. J’explique seulement, que nous avons le don, nous les filles, ne nous plaindre de nos cheveux abimés, cassants, qui ne poussent pas… Alors que c’est toujours  souvent de notre faute ! ^^

Les différentes façon de réaliser une colorations végétale

♥ Les colorations « toute faite »
Vous pouvez les trouver dans les magasins bio ou sur internet, et elles se présentent plus ou moins comme des colorations chimiques. Faites attention à bien regarder les ingrédients. Certaines marque se disent « naturelles » mais incorporent beaucoup de produits chimiques. Préférez vraiment les colorations dites végétales. Voici quelques exemple de marques dignes de confiance (d’après ce que j’ai entendu) : Logona (environ 13€), Beliflor (environ 11€).
logona

♥ Les colorations chez un coiffeur bio
C’est la solution pour laquelle j’ai opté. Je voulais être sure du résultat sachant que j’avais des cheveux décolorés, colorés. Pas question de me louper une nouvelle fois ^^.
Je suis allée chez BIOCOIFF dans le 13ème arrondissement, cliquez ici si vous voulez lire mon article dessus.

♥ Les colorations à faire soi même 
C’est une très bonne solution, la moins cher et celle qui permet de créer le reflet et la couleur exacte que vous désirez. Je ne l’ai pas encore fait personnellement, mais je me suis assez renseignée pour vous en parler.

→ Le Hénné
Avant, quand on me parlait de henné, je pensais tout de suite « baba cool », « écolo », « cheveux rouges ». Les clichés quoi.
Le henné est une plante connue et reconnue pour les soins de la peau et les soins du cheveu. Le vrai henné colore effectivement en cuivré (cf les tatouages aux hennés), mais depuis, d’autres sortes de hennés ont été créées grâce à des mélanges avec d’autres plantes.

° Le henné naturel (à ne pas confondre avec le neutre) : donne des reflets chauds, cuivrés.
° Le henné neutre : il ne colore pas du tout les cheveux. C’est donc une super solution si vous voulez profiter des bénéfices du henné sans changer votre couleur de cheveux.
° Le henné blond : il s’agit d’un mélange entre du henné neutre et de la poudre de camomille. Il donnera de jolis reflets un peu plus clairs, mais resteras très discret. Il faudra y ajouter d’autres agents éclaircissant pour obtenir un résultat « plus soutenu », comme du miel, du citron etc.
° Le henné noir : il est également appelé « indigo » et donnera des reflets noirs à bleutés.

Si vous voulez un châtain, n’hésitez pas à mélanger les différents types de henné avec d’autres poudres de plante, c’est à vous de faire votre propre mixture.

poudres colorantes

Comme je ne l’ai pas encore fait personnellement, je ne vais pas me permettre de vous donner des conseils pour le préparer ou l’appliquer. Je vais me contenter de vous mettre des vidéos ou des articles de blogueuses qui s’y connaissent bien plus que moi.

♥ Les deux blogueuses phares en ce qui concernent les soins capillaires et les colorations végétales : Ma pousse de cheveux et Les cheveux de Mini

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le henné : Merci à Byreo pour cette super vidéo.

♥ Une super vidéo de Sissy MUA qui montre comment elle se colore les cheveux au henné pour obtenir un joli brun sans reflets roux 

Et voila les filles. J’espère que cet article a répondu à vos questions et vous a appris tout pleins de choses sur la coloration végétale.
Un dernier point :
– Faites bien attention à la qualité des produits que vous achetez : du 100% naturel ! Ne jamais prendre de henné avec du sel d’aluminium dedans.
– Achetez du henné de qualité dans des boutiques bios, naturelles et dignes de confiance. Je ne connais pas forcément les bonnes marques, mais je sais que les liens de blogs que je vous ai donné vous apporteront des réponses.

Je vous embrasse ! 

3 Comments on La coloration végétale

  1. Eeonian
    17 mai 2014 at 14:17 (3 années ago)

    Je ne me suis jamais coloré les cheveux, justement parce que pendant mon adolescence, je n’ai jamais osé faire de colo chimique ! (bon d’accord, aussi, ma mère m’en a dissuadée quand j’étais sur le point de franchir le pas… ^^). Maintenant que je connais toutes ces alternatives, j’ai très envie de me lancer ENFIN parce que je déteste ma couleur, que je trouve terne, fade. J’aimerais retrouver la blondeur d’il y a une époque, mais le henné blond n’est pas suffisant pour ça, du coup cet été je vais retenter un mélange camomille + citron (je l’ai fait quelques jours seulement l’été dernier, je pensais qu’il n’y avait pas eu de résultats et pourtant, à la rentrée, on m’a bcp dit que mes cheveux s’étaient éclaircis, donc je vais voir ce que ça donne sur une plus longue période !). Sinon je tenterais bien le coiffeur bio, au moins pour la première colo, parce que j’ai trop peur de me louper seule. Sinon, depuis quelques temps, je pense aussi au henné neutre, ce n’est certes pas le blond que je veux depuis si longtemps, mais je trouve que c’est une couleur qui « vibre » bcp… par contre, je crois qu’il fonce au fur et à mesure qu’on le refait, puisque les couches de henné se superposent ? :)

    Répondre
    • Héloïse
      17 mai 2014 at 20:04 (3 années ago)

      Merci pour ton commentaire ! tu as eu raison d’éviter les couleurs chimiques, ça t’aurait pourri les cheveux !
      Pour éclaircir les cheveux naturellement, c’est vrai que le mélange camomille et citron est un must. Concernant le henné neutre, je pense que tu confond avec le henné naturel. Le henné neutre ne colore pas du tout les cheveux, il apporte seulement un soin.
      Si tu as peur de te tromper la première fois, va chez un coiffeur bio oui ! ils sauront répondre exactement à tes questions :) Biocoiff propose même un éclaircissement du cheveux avec de l’argile et un tout petit peu d’oxydent : pas 100% naturel et respectueux certes, mais « moins pire » qu’une colo chimique :)

      Répondre
  2. Chakira
    23 octobre 2015 at 10:07 (2 années ago)

    bonjour,
    merci pour cet article (meme si j’ai eu des réponses à mes questions dans celui « poudre d’indigo »)

    juste pour info : beliflor = greenwashing
    comme herbatint par exemple

    dans ton article, il serait plus adapté de mettre « khadi » ou k pour karité (qui est végétal bien que sans henné)
    après, ya Santé ou Radico mais c’est + dur à trouver : meme sur internet, ya moins de revendeurs …

    a bientôt : partie lire d’autres pages de ton blog ;)

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *