Hey les filles,

voici l’article tant attendu, que beaucoup d’entre vous m’ont demandé : comment réaliser un contouring ?

Cette technique de maquillage typiquement américaine a été rendue célèbre grâce à Kim Kardashian.
Si vous voulez connaitre le principe de cette technique et savoir à quoi elle sert, je vous invite à aller jeter un coup d’oeil ici, où j’ai fait tout un article sur le sujet.
Aujourd’hui, je vais vous expliquer comment réaliser un contouring.
kim kardashian contouring

Passons aux choses sérieuses ;)

Le matériel : 
– deux fonds de teint ou correcteurs de couleurs différentes : un plus clair que votre peau et l’autre beaucoup plus foncé
– une éponge ou un pinceau

Les étapes : 
– posez la couleur la plus claire sur les endroits de votre visage que vous voulez mettre « en relief » : les cernes, les pommettes, l’arête du nez, le centre du front, les sillons naso-géniens, l’arc de cupidon, le menton, les maxilaires.
– posez ensuite la couleur foncée dans les creux naturels du visage : sous les pommettes, le long du nez, sous l’os de la mâchoire, le long du front, les tempes.
– estompez le tout à l’aide d’un pinceau ou d’une éponge. Faites bien attention à bien fondre les deux couleurs pour qu’il n’y ai aucune trace.
– poudrez ensuite les zones claires avec de la poudre translucide et poudrez les zones foncées avec de la poudre de soleil.

contouring

Ce que je viens de vous expliquer, ce sont les bases du contouring, celui qui convient à tous les visages.
Le grand avantage du contouring est qu’il permet de modeler le visage à notre guise et suivant nos points forts et nos défauts.
Pour faire simple, sachez que pour mettre en valeur et « faire ressortir » (au sens littéral) vos points forts, il faut éclaircir. Pour cacher vos défauts et les diminuer, il faut foncer.

Exemples :
– si vous avez un nez long, n’éclaircissez pas toute l’arête du nez, cela renforcerait l’effet de longueur.
– si comme moi, vous avez des mâchoires plutôt carrées et proéminentes, foncez les légèrement plutôt que de les éclaircir.
etc.
bb0353667577251ef78dc4c1a2fea02c

Certaines personnes préfèrent utiliser une base sous leur contouring, comme une BB cream ou même un fond de teint de la bonne couleur. C’est vraiment à vous de voir ce vous préférez. Mais si votre peau n’a pas besoin d’être camouflée, inutile de rajouter des couches.

Pour la vie de tous les jours, je vous avoue qu’il ne s’agit pas du maquillage le plus adapté. Mais vous pouvez tout à fait vous en inspirer en utilisant seulement de la poudre de soleil dans les creux du visage par exemple.

Concernant le matériel, j’utilise une palette professionnelle de fonds de teint lorsque je travaille.
Je ne vous la conseille pas parce qu’elle coûte un certain prix et que vous n’aurez aucune utilité de toutes les couleurs proposées.
Quand je veux utiliser cette technique sur moi-même, j’utilise soit deux fonds de teint de couleurs différentes, soit des fards crèmes Ben Nye (trouvables sur internet ou dans des magasins de maquillage professionnel).
Concernant les pinceaux, j’aime poser la matière avec un pinceau plat classique, et fondre avec un gros pinceau poudre rigide, ou bien une éponge.
pinceau 19f96d580d6d7f1a6b6327156d388760 Je vous embrasse :)

→ article écrit pour le blog de Caroline Receveur

Quand j'utilise la technique du contouring sur Caroline Receveur, pour NRJ12
Quand j’utilise la technique du contouring sur Caroline Receveur, pour NRJ12

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *