Et si… on arrêtait l’après shampoing ?

HéloïseHéloïse
Total
1
Shares

Il s’agit là d’un nouveau type d’article, d’une nouvelle rubrique de mon blog : “et si…?”.
Rien de bien philosophique, malgré le nom. Il va plutôt s’agir de tests et d’habitudes que je vais remettre en question.

Aujourd’hui, je m’attaque au cas de l’après shampoing.


beaux cheveux

Aujourd’hui, comme avant mon passage au “naturel” d’ailleurs, mon rituel est tout simple : double shampoings puis, après-shampoing/masque.
La différence est que je fais beaucoup plus attention à la composition : adieu les SLS, paraben, silicones and co.
Donc depuis un an et demi, depuis l’arrêt des cosmétiques “traditionnels” dirons-nous, je suis en quête du shampoing à la meilleure composition, de l’après shampoing qui fera des cheveux doux, brillants, démêlés et j’en passe.
J’en ai trouvé.. mais peu : je vous en parle bientôt dans une vidéo “routine capillaire” d’ailleurs.

Mais dernièrement, je me suis fait avoir par un après shampoing, acheté récemment dans une boutique bio, mais qui n’a rien de naturel ni de bio si vous voyez ce que je veux dire …
Marketing marketing, comme tu es fort…  (J’en parle ici)

Alors je me suis posée quelques questions : a quoi sert un shampoing, un après shampoing et à quoi sert un masque ?

Reprenons les bases.
Un shampoing est un produit qui permet de laver les cheveux, et parfois de les traiter.
Un après shampoing est un produit démêlant et embellissant pour les cheveux.
Un masque capillaire permet de traiter un besoin particulier du cheveux : le nourrir, le “réparer”, le protéger etc.

Le shampoing sert à laver. Là, nous sommes d’accord. D’ailleurs c’est tout ce que je lui demande : laver sans agresser le cheveux.
Concernant l’après shampoing, le fait de démêler pourquoi pas ! Mais concernant  l’embellissement, je suis beaucoup moins chaude bizarrement ! Je m’explique : pour moi, un produit qui embellit, j’appelle ça du maquillage et non pas un soin… si l’effet est immédiat en tout cas. Alors le masque capillaire n’en parlons pas… En seulement trois minutes, vos cheveux seraient “réparés”… Incroyable n’est ce pas ? A quand les pommades qui referment les plaies en trois minutes ? Qui cicatrisent les blessures en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ?
Quoi ? ah bon ? Ca n’existe pas ?

Bah pour les cheveux non plus figurez vous…
Si un produit est capable de donner cet effet là, c’est qu’il contient une substance qui permet de donner “l’illusion de”.. Comme les silicones par exemple 😉 j’en parlais dans cet article.
C’est pour cela que de nombreuses filles étant passées au naturel, continuent de chercher le graal en matière d’après shampoing et de masque. Et j’en ai fait parti ! Toujours à la recherche du produit “silicone-like”.
Mais c’est normal de ne pas avoir le même résultat, puisque les produits bio n’ont pas le droit de contenir ces “cochonneries” qui vous font croire que vos cheveux sont resplendissants.

Non pour moi, le moment du lavage est fait pour laver le cheveux, point barre. Le fait de le traiter, de le soigner, se fait en amont : bains d’huile, masque avant shampoing (à faire poser des heures avant), une bonne alimentation, de bonnes habitudes… Ce sont ces rituels qui vous donneront de beaux cheveux, pas l’après shampoing, ni le masque capillaire…

Alors je me suis dit que j’allai tester, que j’allai essayer de vraiment prendre soin de mes cheveux en amont, régulièrement, et qu’au moment du lavage je n’utiliserai qu’un shampoing.

◊ la veille ou quelques heures avant, je fabrique une petite tambouille, un mélange d’huiles végétales, d’actifs cosmétiques, d’huiles essentielles : coco, avocat, ricin, jojoba, ylang-ylang, poudre de kapoor kashli… je mélange en fonction de mes envies, de mes besoins (exemple ici).
J’en profite pour les démêler à ce moment là et donc de permettre à la mixture d’agir uniformément.
◊ Le lendemain, je file sous la douche pour utiliser mon shampoing du moment : le douceur de miel de Bollot Flurin. Je l’applique une fois pour rincer le masque, puis une deuxième fois pour laver mes cheveux : je le laisse poser le temps de me munir d’une brosser et de me démêler les cheveux en même temps. La je ne vais pas vous mentir, c’est un peu plus délicat qu’avec un après shampoing, ça glisse beaucoup moins bien dirons nous…
Je me rince ensuite les cheveux et Basta ! Fini 🙂
– je m’essore ensuite les cheveux, je les démêle à nouveau avec ma nouvelle brosse de chez TEK, et puis je prends une quantité infime d’huile végétale non grasse (noix du brésil par exemple) que j’applique sur mes pointes. Et je laisse sécher.

beaux cheveux

Pendant le temps du séchage, j’ai d’abord eu l’impression d’avoir des cheveux plus rêches que d’habitudes, beaucoup moins doux. Mais quand ils sont totalement secs, tout revient dans l’ordre.
Tous les soirs avant de me coucher, j’applique un tout petit peu d’huile végétale sur les pointes, je les attache, et hop, sous la couette !

Depuis que j’applique cette méthode, je trouve que mes cheveux sont moins lourds qu’avant, aussi doux, les ondulations sont plus jolies, ils graissent moins vite (je les lave tous les quatre jours), et ils sont brillants ! Que demander de plus.

Il ne vous reste plus qu’à essayer !

Je vous embrasse fort,

Héloïse

beaux cheveux

76 commentaires
  1. bonsoir
    merci pour ce point sur ton expérience

    mais je n’ai pas trop compris une partie de ton article : pour l’AS ok : çà sert juste à déméler, pas d’autres résultats visibles
    par contre, je ne comprends pas quand tu dis que çà ne sert à rien de faire un shampoing puis d’appliquer un masque >>> tu conseilles de l’appliquer avant donc c’est exactement pareil !
    et il est évident qu’un AS donne beaucoup moins de résultats qu’un masque avant ou après shampoing : on lui en demande moins !

    moi je fais des masques avant shampoing depuis longtemps (meme tous ceux vendus comme post shampoings) et c’est beaucoup mieux : bienfaits sans la lourdeur souvent poisseuses … 🙂
    bonne soirée, a bientot

    1. Je conseille de l’appliquer longtemps avant le shampoing afin qu’il est le temps d’agir 🙂 pas 3 mn comme ils préconisent !
      Et quand je parle de masque post shampoings, je parle plus précisément de bains d’huiles

      1. Mais puisque le but d’un AS est notamment de démeler et que l’on sait toutes à quel point ile st difficile de se démeler les chveux avec uniquement un shampoing pk ne pas utiliser un AS UNIQUEMENT pour démeler les cheveux et bien entendu faire des soins en profondeur avant de se laver les cheveux. A vrai dire je ne comprends pas trop l’interet de supprimer l’ AS car pour moi il est à utiliser en complément du soin

        1. Ah mais il n’y a aucun problème si tu veux l’utiliser pour te démêler les cheveux ! C’est plus pour le côté “soin” qu’il ne sert pas à grand chose 😉
          Il n’y a aucun soucis à en utiliser tant que la compo est bonne

        2. hassina si c’est juste pour démêler tu peux utiliser un spray démêlant non gras 🙂 tout comme eloïse j’ai décidé d’arrêter l’après shampoing je me suis rendue compte que mes cheveux étaient moins plat, moins lourd et qu’ils graissaient moins vite ! et puis je suis tombée sur ce blog ^^ j’utilise que le shampoing au lait d’avoine de KLORANE et un démêlant sois disant à l’avocat ^^ car j’ai les cheveux trop fins c’est l’horreur sinon voilà bises

  2. Hâte de voir ta routine capillaire. Pourrais tu nous faire un article ou vidéo sur quels fond de teint choisir (poudre, minéral, crème)et si tu conseils des marques bio. Et tes bonnes découvertes que tu as put faire sur Iherb. Merci

    1. J’ai déjà fait un article sur le sujet ! tu pourras le trouver dans mon sommaire 😉
      Et pour Iherb, je ne commande jamais, mais je vois le principe du genre de vidéo que tu veux. C’est noté 😉

  3. …Je pense que ça dépend de beaucoup de choses! Certes je suis d’accord les produits bio n’auront pas le même effet en raison des substances en moins, maintenant je remets pas totalement en cause les produits qui ne sont pas bio. Ils ne sont pas miraculeux, mais utilisés régulièrement j’ai deja eu de bons résultats par le passé sur certains produits.

    J’ai les cheveux vraiment très long et plutôt en bonne santé (aucune pointe abimée en + d’1an sans voir le coiffeur). J’ai arrêté les masques et les après shampoings quelques mois (3 je crois) car je n’avais plus le temps et je vis entre 2 maisons donc je les oublies régulièrement. Mes cheveux avaient l’air fourchus et ne brillaient plus autant. Là j’ai uniquement repris mon AS au beurre de karité depuis 2 semaines et mes cheveux sont redevenus parfaits !

    Donc je pense que ça dépend de la nature de chacun. Moi l’huile je peux oublier mes cheveux graissent en moins de 24h, donc dormir avec je le sens pas trop :s

    1. Quand tu parles de l’arrêt de ton après shampoing et masque ? tu parles de non bio ? Parce que si c’est le cas, c’est normal qu’une fois que tu les arrête, tes cheveux ne soient pas pareil.. C’est comme si tu arrêtais de te maquiller 🙂
      Pour les huiles tu devrais essayer, contrairement à ce que les gens pensent, elles ne graissent pas les cheveux, surtout si tu choisis les bonnes en fonction de ton type 😉

  4. Marrant j’ai eu exactement a même réflexion en passant au shikakai (poudre végétale lavante) ou en ajoutant juste des protéines de riz de chez Aroma Zone à mon shampoing, cheveux qui regraissent moins vite et si ils paraissent aussi plus rêches pendant le séchage ils sont superbes ensuite !

    Bises !

  5. Magnifique chevelure! Mais il y a une grande part de génétique quand même, chanceuse! Je me demande toujours si c’est le fait d’appliquer la routine que les filles à cheveux sublimes préconisent ou si c’est le fait qu’elles ont des cheveux naturellement sains, qui fait que ce régime allégé fonctionne! Le syndrome de l’oeuf ou la poule!

    1. je t’assure, je suis loin d’avoir une bonne nature 🙂 j’ai des cheveux très épais certes, mais très secs et qui ont toujours été fourchus.
      Depuis que je suis passée au naturel, je vois une réelle différence alors ça vaut le coup de tenter 😉

  6. Salut, je viens de lire ton article que je trouve très intéressant car je suis dans la même démarche en ce moment, j’essaie de trouver des soins efficaces et plus respectueux pour la santé. Sauf que j’ai appris il y a qques jours que les marques qui surfent sur le sans paraben le remplacent par du methylisothiazolinone ou des dérivés qui sont au final plus dangereux que le paraben ( le methylisothiazolinone a des effets sur le système nerveux, y en a même dans les gels douches cadum sous l’appellation methylpropional alors que ce Gel douche est censé convenir aux enfants). Si tu connais des marques qui ne contiennent ni paraben ni methylisothiazolinone ou leurs dérivés, ça m’intéresse !

    1. Effectivement il faut faire extrêmement attention au “greenwashing”, ces marques qui se font passées pour naturelles alors qu’elles ne le sont absolument pas.
      Si tu n’as pas envie de déchiffrer chaque étiquette, fie toi simplement aux labels.. un label bio garantie le fait qu’il n’y ai pas de produits toxiques ou dangereux dans le produit 🙂 Donc autant te dire que tu peux oublier les produits de grande surface 😉 mis à part Cattier

  7. Super article!

    Depuis que je fais énormément de soins avant le shampoing, je vois aussi de beaux résultats surtout avec les huiles, par contre je ne prends pas le temps de faire des mixtures plus élaborées ! Mais je finis toujours avec un après shampoing ou masque que j’applique uniquement sur les pointes, pour moi c’est toujours un “plus” que je ne souhaite pas enlever ! 🙂

  8. Je suis tout à fait d’accord,
    Il est même difficile de faire un as maison qui aide vraiment à démêler sans quaternaires,
    En général je prépare un soin après shampoing que j’applique quelques heures avant le shampoing c’est ce qui me convient le mieux, tes cheveux sont magnifiques, bisous Helo

  9. j’aimerais tellement me lancer moi aussi lol je suis déjà passé deux un shampoing tous les jours à une fois tous les deux jours, miracle !
    j’avoue ne plus me passer de l’après shampoing je fais même parfois des masques à chaque lavage mais je prend le pari… je t’en dirais des nouvelles !
    merci pour ton billet 🙂

    1. Oui essaye ! tu vas voir une vraie différence. et pour les shampoings, arrête les silicones ! tu vas voir une vraie différence sur la fréquence de lavage

  10. Je pense aussi que l’as n’est pas une nécessité mais juste un petit plus,parce que parfois démêler les cheveux c’est une vraie galère, moi je n’en utilise plus, je fais un rinçage avec du vinaigre de cidre dans de l’eau froide et ca démêle formidablement bien 😉

  11. Super article, j’ai beaucoup aimé le lire.
    J’ai moi même en ce moment beaucoup de mal avec mes cheveux. je ne sais plus quoi faire, quoi mettre dessus, quoi acheter….
    Tout à fait d’accord pour dire que sans apres-shampoing le démêlage est difficile mais mes cheveux sont beaucoup plus beau et regraisse moins vite.
    Bon courage pour ta routine capillaire.
    Bisou bisou 🙂

    1. Merci beaucoup pour ton gentil message. Et courage avec tes cheveux, on a toutes des périodes avec et d’autres sans 😉

  12. Je pratique déjà cette méthode, avec succès. Pas besoin d’après-shampooing, en effet, même sans masque avant (bien que j’aime poser mon huile de coco 24h…). Un peu d’huile sur les cheveux humides et cela suffit !

  13. Très intéressant ton article. Personnellement je n’ai jamais trop compris l’utilité d’un après shampoing. Je n’en n’ai jamais fait, je me suis toujours contenter de laver mes cheveux et faire des soins.
    Deltreylicious

  14. Bonjour,
    Je suis également dans cette démarche. Je met juste un peu d’huile sur mes pointes humides après mon shampoing, le résultat est probant pour moi.J’ai les cheveux très fin et très bouclés, assez difficiles a démêler.
    Merci beaucoup.

  15. J’ai décidé d’arrêter l’après-shampoing, il y a plusieurs mois, entre autre car mes cheveux graissent très vite et que j’avais l’impression d’aggraver la situation avec ce type de produit (bio ou non) Après, je devrais peut-être penser, comme toi, à faire de bains d’huile avant car mes cheveux sont un peu abîmes du coup (malgré le choix d’un shampoing bio sans sulfates agressifs)

  16. Merci pour cet article Héloïse! Tu confirmes mes soupçons… Après 3 AS naturels testés et PAS APPROUVES (coslys et avalon organics pour ne pas les citer) je commençais à me dire qu’en fait, en naturel, on ne retrouvera pas d’équivalent car l’artificiel c’était déjà que de la poudre aux yeux! Bonne idée de traiter en amont, je vais tester! Bonne journée! gabrielle

  17. bonsoir,

    je pense que tu y a déjà pensé mais pourquoi ne pas passer au “no poo” (plus de shampooing),pour ma part mes cheveux ont été transformés!

      1. C’est vrai qu’il faut avoir beaucoup se patience on passe par des étapes pas facile durant lesquelles on a envie d’arrêter mais le jeu en vaut la chandelle, en plus il me semble que tes cheveux n’ont pas tendance à graisser ce qui est un avantage dans le no poo. Par ailleurs, je tenais à te remercier pour ton blog car j’ai appris beaucoup de chose niveau maquillage! Continue ainsi, bon courage!

  18. Bonjour Héloïse ! Je n’utilise plus non plus d’AS depuis plus de deux ans (avec une routine naturelle) mais depuis plusieurs mois maintenant j’utilise à la place une eau de rinçage au vinaigre de cidre : deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre dans 50cl d’eau. C’est magique et on obtient les mêmes effets qu’avec un AS en mieux ! que du bonheur !

    1. Merci beaucoup Fanny ! C’est vrai que je l’ai fait pendant longtemps et j’ai arrêter. Tu me donne envie de recommencer 🙂

  19. Bonjour Héloïse,
    tu parles bcp de l’huile d’avocat qui a l’air très efficace mais est ce que tu penses qu’elle peut convenir aux cheveux fins qui régraissent vite ? J’ai testé l’huile de ricin quand mes cheveux étaient vraiment abîmés…une catastrophe ! Je suis une adepte des bains d’huile mais la diversité des soins avec les cosmétiques conventionnels me manque un peu !

    1. La diversité des soins n’est qu’une question de marketing 🙂 Vendre plus pour gagner de l’argent. Mais je comprends ce que tu veux dire.
      Pour les cheveux fins, l’huile d’avocat sera sans doute trop riche. je te conseille plutôt celle de noisette et de jojoba 😉

      1. Merci pr ta reponse. J utilise ces huiles en alternace avec des masques au miel pr essayer d eclaircir mon blond foncé. D’ailleurs si des filles font déjà ça, je veux bien connaitre leur experience parce que ce n’est pas tellement efficace sur moi 🙂

        1. il faut laisser le miel plus de 8h pour qu’il commence à blondir légèrement les cheveux ! Et encore, je crois que c’est vraiment sur le long terme 😉

  20. J’ai également cessé d’utiliser des après-shampoings et je suis forcée de constater que mes cheveux sont beaucoup moins lourds, et qu’ils régraissent beaucoup moins vite.

    J’ai encore vu la différence après un passage chez le coiffeur, il m’avait appliqué un masque capillaire, puis après le brushing des soins… le lendemain j’avais les cheveux raplapla ! Une horreur ! Alors que j’ai beaucoup d’épaisseur.

    Une petite question, une fois que tes cheveux sont secs, qu’est-ce que tu conseilles comme huile pour les pointes par exemple ?

    1. Entièrement d’accord avec toi !
      Pour l’huile, comme je le dis dans l’article, j’utilise en ce moment l’huile de noix du Brésil et c’est parfait 😉 Il y a aussi celles de noisette, et jojoba qui ne sont pas grasses du tout 😉

  21. Bonsoir ! Je suis comme toi, je préfère faire un bon soin avant et pas d’après shmp. Bien que parfois un après shmp, j’aime aussi.. Bref je varie et mes cheveux aiment bien! 🙂 belle soirée !

  22. Bonjour,
    je viens de découvrir ton blog par les heureux hasards d’internet. J’aime beaucoup ta façon d’être et de penser ton métier et la beauté en générale.
    J’écris ce commentaire pour partager mon expérience étant passée il y a qlqes années par les mêmes expériences capillaires.
    Je pense qu’il existe de très bons après-shampoings vraiment BIO et qu’il serait dommage de passer à côté. Ayant les cheveux très fins et fragiles, à mon passage au bio puis reniement des après-shampoings ils sont devenus en qlqs mois un tas de foin malgré toutes les huiles végétales.
    Depuis 1 ans, j’ai inversé: je ne prends plus qu’un après-shampoing et plus de shampoing ! Et là! magie: il se trouve qu’il y a assez d’agents lavant dans un après-shampoing (BIO ou non) pour te laver les cheveux. Comme en plus tu fais deux shampoings et que tu les brosses sous l’eau la casse serait réduite en effectuant ces 2 lavages avec un après-shampoing.
    Après le désavantage c’est que ça revient quand même plus cher étant donné qu’un après-shampoing ne mousse pas, tu en utilises un peu plus.

    Enfin tu as des cheveux magnifiques donc peut-être que mon commentaire finalement ne te servira pas du tout.

    Je serai très intéressée de savoir comment tu arrives à utiliser des produits bio dans ton métier (y’a-t-il des couvrances nécessaires, et produits pro dans ce genre de gamme ?) et même par une vidéo (suite à celle “mon métier de maquilleuse” qui explique vraiment le côté administratif du métier : genre travailler à son compte ou comme toi en intermittent, le lien avec les revenus, le chômage, la retraite …
    Je sais pas mais moi ça m’intéresserait énormément !

    Belle journée à toi !

  23. Bonjour,
    Merci pour tes articles toujours très intéressants.
    J’ai arrêté les après shampoing pour les mêmes raisons que toi, et maintenant je me lave les cheveux soit avec les shampoing bio solides (quand je fais un bain d’huile), soit avec de la poudre de shikakai et de la poudre de sidr ! miraculeux !
    Et pour l’après shampoing j’utilise de la poudre de guimauve que je mélange avec les autres poudres, et là le démêlage c’est du gâteau ! 🙂
    Bonne journée

  24. oh c’est marrant moi je ne pense pas pouvoir m’en passer! en fait j’ai eu du mal à trouver ma routine et j’utilise l’après-shampoing en avant shampoing pour aider au démêlage mais aussi et surtout pour protéger mes longueurs des tensio-actifs qui en asséchant mes pointes, les font s’enmêler (cercle vicieux )
    Depuis que je mets l’après, avant le shampoing mes longueurs se portent beaucoup mieux et je les démêle plus facilement mais pour certains cheveux cela doit être compatible

    1. comme quoi, il n’y a pas de “solution miracle” pour toutes, il faut trouvé soi même ce qui nous correspond le mieux 😉

  25. Bonjour Héloïse,

    Quand tu parle de masque nutritif après-shampoing avant de laisser tes cheveux sécher à l’air libre, tu parles de quel genre de masque nutritif? As-tu un exemple?

    Merci et belle journée 🙂

    Céline

  26. Super et tu es magnifique mais se demêler les cheveux mouillés est très très mauvais pour la santé du cheveu justement. Ne jamais faire ca.

  27. Hello heloise. Ici c’est impensable pour moi de me passer de produits coiffants ou d apres shampoing car j’ai les cheveux bouclés. L apres shampoing ou masque ne sert pas juste a démêler mais surtout à hydrater quand les huiles servent à nourrir. Perso quand je fais trop de bains d’huiles je perd mes boucles et c’est tout raplala. Donc je pense que ce que tu fais fonctionne très bien pour les cheveux lisses a ondulés mais pas les autres textures de cheveux. Gros bisous

  28. coucou ton article m’interpelle car voila j’ai les cheveux très fins et le truc c’est que au bout de 2 semaine de routines shampoing et après shampoing mes cheveux deviennent tous mous et en reprenant une routine juste avec un shampoing et bien ça redevient doucement correct . Oui mais sauf que ça oscille et j’ai vite rebesoin d’un après shampoing et du coup j’ai pensé à toi quand tu dit que au séchage ils sont l’air plus sec car ici c’est pareil sauf que je me dit que cheveux sec égales cheveux qui sabiment plus facilement non? que pense tu de tout ca ? Bise à toi bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez vous à la newsletter

Vous pouvez aimer aussi

Poudre d’indigo : la solution pour colorer ses cheveux naturellement sans reflets roux

Bonjour les filles, aujourd’hui je vous parle de la poudre d’indigo, une super découverte dont j’étais O-BLI-GEE de vous parler ! Si vous voulez des reflets cendrés, foncer vos cheveux, ou casser le côté “roux” d’une coloration végétale, cet article est fait pour vous !

Lire l'article

.
View Post

Pourquoi suis-je repassée aux colorations chimiques ?

Comme vous le savez, j’ai renoncé depuis peu aux produits chimiques et non naturels pour mes cheveux. Il y a de ça six mois, une catastrophe capillaire s’est produite (je vous en parle ici) : une décoloration blond-roux horrible sur les 3/4 de ma chevelure. Je ne vous raconte pas le drame ! Comme je savais que j’allais partir dans le cercle infernal des colorations répétées et qu’il était hors de question que j’abime encore plus mes cheveux, j’ai décidé d’opter pour la coloration végétale. Ravie sur le moment, j’ai trouvé que cela dégorgeait assez rapidement. On m’avait prévenu alors aucun problème ! Tout en sachant que les colorations végétales gainent le cheveux, le plus rend plus fort et plus brillant. Donc tout benef. Le problème de la coloration végétale, c’est que pour faire bien tenir une couleur, il faut d’abord appliquer une première couche de henné naturel (donc rouge) et ensuite une deuxième de la couleur que vous souhaitez. Quand la couleur s’estompe, le rouge du henné ressort. C’est là qu’est tout le problème ! A la base, je n’ai aucune reflets chauds dans mes cheveux : je suis châtain claire limite blonde foncée alors les reflets rouges, autant vous

Lire l'article

.
View Post