Comment se démaquiller naturellement ?

HéloïseHéloïse
Total
1
Shares

Comme vous le savez, le démaquillage est une étape essentielle pour avoir une jolie peau. Aujourd’hui je vous partage mes conseils et astuces pour vous démaquiller efficacement, rapidement tout en prenant soin de votre visage. Pour ce, je vous propose de découvrir un produit magique.

S’il n’y avait qu’un ingrédient à garder dans sa salle de bain, ce serait celui ci.
Vous êtes prêtes ?

(Roulement de tambours)

De l’huile !

Et oui. Aussi simple que cela.
Bon, pour celles qui me suivent depuis longtemps ce n’est pas une grande surprise.
Mais je pense qu’une piqure de rappel est toujours appréciable n’est ce pas ?

Quand je me suis mise à la cosmétique bio il y a environ cinq ans, j’ai découvert à quel point les huiles végétales sont de véritables trésors pour la peau.
Il suffit d’en posséder une ou deux pour se démaquiller, l’utiliser en soin visage, en soin corps, en base pour un gommage, en bain de bouche (pour l’huile de coco et l’huile de sésame).
Bref, les huiles végétales sont des must-have.

Aujourd’hui nous allons nous concentrer sur l’étape démaquillage.

Avez vous remarqué qu’à chaque fois que vous mangez une salade (avec sa vinaigrette), votre rouge à lèvres file en quelques secondes ?
Eh oui, l’huile a cette faculté de tout emporter sur son passage. Aucun maquillage ne lui résiste. Pas même le waterproof.

Alors attention.
Il existe deux sortes d’huiles : les huiles minérales et les huiles végétales.

Les huiles minérales sont fabriquées à base de pétrole (sympa hein ?) et sont le principal composant des cosmétiques conventionnels : crème corps, crèmes visage, sérum, démaquillant, maquillage, baume à lèvres etc.
Ces huiles sont peu chers, donnent une impression de douceur et d’hydratation sur le moment mais sont extrêmement peu écologiques à produire et surtout elles ne nourrissent pas la peau en profondeur. Au contraire, elles forment un film occlusif et peuvent provoquer à long terme des points noirs et des boutons. Elle n’apportent absolument aucun soin.

Les huiles végétales sont, comme leurs noms l’indiquent des huiles produites à partir de plantes, de noyaux ou de végétaux. Elles possèdent de nombreuses propriétés dont le fait de nourrir, d’hydrater de protéger la peau.
En revanche, elle coutent plus chers, ce qui explique le prix plus élevé des produits bio (oui, parce que la charte bio interdit l’utilisation d’huile pétrochimique au sein des cosmétiques portant ce label).

Vous l’aurez compris, quand je dis que les huiles sont des must-have en beauté, je parle bien évidemment des huiles végétales.
Les autres sont à bannir. On oublie donc les produits conventionnels, et les cosmétiques de parapharmacie qui en contiennent tous (je sais, c’est dingue), mis à part ceux portant le label bio bien sûr (Sanoflore, Melvita, Weleda…).

Alors oui, l’huile est la meilleure matière pour retirer toutes les traces de maquillage, mais pas seulement. Les particules de pollution, les impuretés et les traces de transpiration sont également éliminées quand on masse son visage avec une huile végétale.

Je vous vois venir. Non l’huile ne donne pas de boutons. Il suffit de choisir celle qui est adaptée à votre type de peau. Et là, ce serait plutôt concernant des huiles utilisées en soin, celles qu’on applique sur la peau et qu’on laisse pénétrer.
Aujourd’hui, je vous parle plutôt d’huile pour vous démaquiller. Ce n’est pas le contact de cette huile avec votre peau pendant les quelques secondes du démaquillage qui provoquera des milliers d’impuretés. Promis-juré.

Quelles sont les meilleures huiles végétales pour se démaquiller ?

Coco, jojoba, argan, noyau d’abricot, olive, avocat…
A vous de choisir celle que vous préférez. Comme je le dis plus haut, votre type de peau n’est pas forcément à prendre en compte pour choisir l’huile de démaquillage. Prenez celle qui vous semble la plus agréable, et peut-être la moins cher si vous surveillez vos dépenses.
Bien sûr, choisissez-la vierge, bio et de première pression à froid.
L’huile de coco a la réputation de donner des boutons quand on l’utilise sur le visage. Elle est effectivement très grasse… Mais utilisée en démaquillant elle est extrêmement efficace. Personnellement je n’ai jamais eu de soucis avec celle huile et à mon avis, comme elle est ensuite nettoyée et rincée il y a peu de chance que des boutons apparaissent.
Si vous avez un doute, choisissez une autre huile végétale.

PS : n’hésitez pas à faire un tour dans le rayon food de votre magasin bio. Une huile d’avocat est une huile d’avocat 🙂 Et elle coutera souvent moins cher dans le rayon food que dans le rayon beauté.

Comment se démaquiller avec de l’huile ?

Personnellement, j’utilise les mains. Je trouve cette solution beaucoup plus agréable et simple qu’avec un coton.
Je verse un peu d’huile végétale sur le bout des doigts (environ deux pressions), je frotte les deux mains et j’applique ensuite sur le visage en mouvements circulaires.
Je commence généralement par les yeux.
Vous verrez, en quelques secondes vous ressemblerez à un petit panda. Tout le maquillage et les saletés se décollent.
On rince ensuite à l’eau tiède (plutôt chaude) avec un nettoyant visage. Un nettoyant mousse, un savon pour le visage, un savon d’Alep… N’importe. Il suffit d’opter pour le produit nettoyant que vous préférez.
Cette étape permet d’éliminer le maquillage, l’huile et les saletés qui se sont décollés au moment du massage.
Vous verrez qu’il n’y aura plus aucune sensation de gras après. Toute l’huile aura disparu en laissant une peau toute propre.

Pour les personnes qui ne veulent pas utiliser leurs mains, vous pouvez opter pour des cotons démaquillants (réutilisables svp).
Personnellement j’adore les cotons en eucalyptus des tendances d’Emma.
Il suffit de les mouiller (cela évite que l’huile ne soit absorbée par le coton), d’appliquer l’huile végétale dessus et de masser votre visage comme vous le faites habituellement pour vous démaquiller.

Si vous désirez acheter de quoi mettre en place une routine démaquillage saine, je vous conseille d’aller faire un tour dans votre magasin bio ou bien en ligne, sur le site de Nuoo ou de Mademoiselle Bio.

(Pour ces deux sites vous aurez un bon cadeau offert si vous créez un compte avec le mail parrainage easyblush@gmail.com)


En ce moment, j’utilise une huile démaquillante, celle de chez Whamisa.
Quelle est la différence avec une huile végétale classique ? En fait elle contient un ingrédient qui lui permet de se transformer en lait au contact de l’eau et de s’enlever sans avoir besoin d’utiliser un savon ensuite. C’est plus rapide et tout aussi efficace.

Mes huiles démaquillantes préférées (dans l’ordre) :

1/ L’huile démaquillante Whamisa (les infos sont ici)
2/ L’huile démaquillante Akane (les infos sont ici)
3/ L’huile démaquillante Melvita (les infos sont ici)

Bref, tout ça pour vous dire que la meilleure matière pour vous démaquiller, c’est l’huile.
Vous l’aurez compris.
A vous de choisir si vous décidez d’opter pour une huile végétale classique (plus slow cosmétique et a l’avantage de servir à d’autres usages) ou bien pour une huile démaquillante qui se rince à l’eau (plus rapide et parfois plus agréable au niveau sensoriel).

Si vous désirez en savoir plus sur le sujet, j’ai fais plusieurs vidéos sur le layering, il suffit de taper ce terme dans la barre de recherche de mon blog.
Vous pouvez également voir ou revoir ma dernière vidéo routine visage.
Et enfin, si vous voulez connaitre tous les secrets pour un teint parfait (en soin et surtout en maquillage), il y a ma formation en ligne.

N’hésitez pas à partager en commentaire vos astuces pour vous démaquiller et quels sont vos produits préférés.

Plein de baisers,

Héloïse 🌷

 

25 commentaires
  1. Bonjour Héloïse. Je te découvre depuis peu. C’est un vrai plaisir de t’écouter et de te lire. Merci pour ça. J’ai découvert le démaquillage à l’huile végétale il y a quelques mois et c’est vrai qu’une fois que j’aurai terminé le reste de mes demaquillants classiques, il n’y aura plus qu’elle qui aura sa place dans ma salle de bain. J’y ai invité les huiles de chez Oden, un peu coûteuses pour faire seulement du démaquillage mais tellement magiques. Elles sont 100% françaises, les connais tu ? Une petite entreprise mère/fille. Ça pourrait te plaire.
    Douce journée à toi
    Merci pour tes précieux conseils.
    Danielle

    1. Merci beaucoup Danielle ! Je connais bien cette marque. J’adore le principe, l’éthique et leur image. Je n’ai pas encore essayé, étant à l’étranger en ce moment mais j’ai hâte de tester en revenant.
      Je n’en ai pas parlé effectivement parce que je trouve qu’elles sont un peu couteuses pour le démaquillage. Mais pour le soin je suis 100% pour ♡

      1. Super ton article .vu tu es en thailande ,je ne sais pas si tu connais la marque ultamaspicebali?jai trouver le seule magasin cosmétique naturel sur Ubud sur Bali et franchement j’adore leurs produits et Huile végétale de frangipanier .et l’huile de coco aussi bien pour cuisiner que cosmétique tu va dans les ptis villages franchemement c’est top .Ca n’a rien avoir avec nos produits européens lol.franchement l’Asie j’en suis tombée amoureuse.jvais faire ma vie entre l’Asie et mon boulot. Qd l’apelle du large est trop fort ,il faut se laisser porter la ou la vie nous emmènes.bisous.

  2. Bonjour Héloïse , merci pour ce que tu transmets .
    Adepte de la slow cosmétique depuis des années j’utilise les huiles végétales pour le démaquillage que j’effecrue comme toi avec les doigts mais ensuite je j’enlève l’huile « sale » avec un carré bambou mouillé préalablement à l’eau chaude. Ensuite seulement je lave mon visage avec un savon liquide slow aussi.
    Bonne journée ☀️

  3. Les huiles c’est la vie ! J’habite au Guatemala et ici l huile de macadamia et l’amande douce il y en a partout donc c’est celles que j’utilise en demaquillant. Ultra douces !

  4. Hello Héloïse ! Je sais que cela concerne peu de personnes, mais l’huile est parfois mal tolérée… cela a été mon cas. Pendant plus de 2 ans, j’ai eu orgelet sur orgelet, yeux très douloureux en fin de journée, gonflés, cils qui tombent, impossible de me maquiller… ça m’a pourri la vie (je rentrais parfois chez moi d’un dîner plus tôt tellement j’avais mal). J’ai consulté médecin, ophtalmo, eu des traitements antibios, ça s’arrangeait le temps du traitement puis ça revenait. J’ai tout changé (produit à lentille, mascara, crayon), fait venir des poudres ayurvédiques d’Inde, mis des compresses de camomille, bref, j’ai TOUT testé ! Et puis j’ai observé qu’en changeant d’huile ça allait légèrement mieux. Et depuis Noël j’ai testé l’arrêt de l’huile… et miracle j’ai les yeux comme avant ! Un vrai soulagement après tant de souffrance (physique comme morale je l’avoue). Je témoigne de ça car il y a finalement très peu d’informations et je suis restée longtemps sans réponse. Bref, il faut bien rester attentive à soi 🙂 Bonne continuation à toutes.

  5. Bonjour à toutes
    Moi je me démaquille à l huile aussi j ai trouvé un bon compromis en utilisant l huile DHC mélange d huile végétales je l adore puis je rince avec un savon à la cannelle et carotte acheté en boutique bio un régal

    1. Hello ! Malheureusement cette huile ne contient pas que des huiles vétégales… il y a des ingrédients controversés comme le phénoxyethanol… Si tu veux vraiment être dans le 100% naturel je te conseille d’en essayer d’autres une fois que tu l’auras terminé 🙂

  6. Yes !
    Merci pour cet article.
    J’utilise des huiles pour me démaquiller depuis quelques temps déjà, et c’est un vrai bonheur.
    J’utilisais les huiles démaquillantes avant mais depuis que je me suis mise au layering, j’utilise une huile végétale de Jojoba qui convient très bien à ma peau. D’ailleurs le passage au layering, c’est grâce à toi. Merci pour tes partages & ta douceur.

  7. La salfureuse pâte du marabout de chez Garancia est top ma peau est métamorphosée !
    Compo 100 % clean
    Sinon j’utilise aussi l’huile de nigelle mélangé à de l’huile de jojoba puis savon d’alep.
    Merci pour cet article

  8. Salut. J’ai découvert un mélange d’huiles magique mais la marque n’a pas duré à mon grand désespoir. Je l’ai chopé sur Vinted un pur hasard. La marque c’était S. Page et c’est un mélange d’huiles d’amande, de jojoba, de carthame et de chanvre. Un pure bonheur à savoir que j’ai la peau bien grasse
    PS : encore merci pour ta formation.

  9. Bonsoir, j’utilise depuis très longtemps des huiles demaquillantes (jojoba et coco mes préférées) mais depuis quelques temps je suis passé à des huiles démaquillante (melvita, akane) car je trouve ques huiles “simples” encrassent mon lavabo (résidu gras et noir)… Quelqu’un as t’il déjà ce genre de soucis ? Merci.
    Charlotte

    1. Hello Charlotte, c’est vrai que pour le lavabo c’est très très galère…
      il faut juste prendre le temps de plus souvent le nettoyer avec du vinaigre blanc, du bicarbonate et de l’eau bouillante

  10. Bonjour Héloïse,
    Je t’ai découverte il y a seulement quelques semaines, mais ton discours est en train de faire changer ma façon de percevoir plein de choses.
    Bref, pour en revenir au sujet de cet article: je me maquille rarement, mais j’aime beaucoup l’idée du layering pour prendre soin de ma peau (hyper sèche et sensible). Ma question c’est, est-ce que je dois/peux utiliser une huile végétale comme première étape même si je ne suis pas maquillée, pour décoller les impuretés avant le nettoyage?
    J’ai très envie de tester celle de Melvita qui n’est pas trop chère et qu’on trouve facilement.
    Merci à toi de partager ton expérience!

  11. bonjour,
    merci pour tes articles et ton travail. Je me démaquille depuis un petit moment déjà avec de l’huile (avocat ou jojoba, ayant la peau sèche). Si au départ je faisais avec un coton utilisable j’ai testé avec les mains et c’est nettement mieux, pas forcément dans le démaquillage en lui meme mais avec les doigts, on se masse, on s’accorde une pause tendresse rien qu’avec soi et ça c’est un régal!!!!
    j’ai néanmoins une question, je me rince ensuite avec un coton réutilisable rien qu’à l’eau tiède. Est-il nécessaire de le faire avec une lotion nettoyante?
    Je pensais que cela ferait “trop” pour la peau.
    je te remercie pour ton retour.
    bonne journée

    1. Hello ! Merci pour ton commentaire 🙂
      Je pense que se rincer à l’eau tiède est idéal, puis de se nettoyer avec une mousse ou un savon.
      Je ne pense pas qu’une lotion nettoyante soit nécessaire entre les deux étapes, si elle ne remplacerait pas le nettoyage d’après.

      1. Merci pour ta réponse
        Je vais du coup me nettoyer après l’huile avec du savon car je ne faisais que me rincer l’huile avec l’eau et ensuite je mettais ma crème de nuit
        Bonne soirée/journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez vous à la newsletter

Vous pouvez aimer aussi

Et si… on arrêtait l’après shampoing ?

Il s’agit là d’un nouveau type d’article, d’une nouvelle rubrique de mon blog : “et si…?”. Rien de bien philosophique, malgré le nom. Il va plutôt s’agir de tests et d’habitudes que je vais remettre en question. Aujourd’hui, je m’attaque au cas de l’après shampoing. Aujourd’hui, comme avant mon passage au “naturel” d’ailleurs, mon rituel est tout simple : double shampoings puis, après-shampoing/masque. La différence est que je fais beaucoup plus attention à la composition : adieu les SLS, paraben, silicones and co. Donc depuis un an et demi, depuis l’arrêt des cosmétiques “traditionnels” dirons-nous, je suis en quête du shampoing à la meilleure composition, de l’après shampoing qui fera des cheveux doux, brillants, démêlés et j’en passe. J’en ai trouvé.. mais peu : je vous en parle bientôt dans une vidéo “routine capillaire” d’ailleurs. Mais dernièrement, je me suis fait avoir par un après shampoing, acheté récemment dans une boutique bio, mais qui n’a rien de naturel ni de bio si vous voyez ce que je veux dire … Marketing marketing, comme tu es fort…  (J’en parle ici) Alors je me suis posée quelques questions : a quoi sert un shampoing, un après shampoing et à quoi sert un masque ? Reprenons les bases. Un shampoing est

Lire l'article

.
View Post

Poudre d’indigo : la solution pour colorer ses cheveux naturellement sans reflets roux

Bonjour les filles, aujourd’hui je vous parle de la poudre d’indigo, une super découverte dont j’étais O-BLI-GEE de vous parler ! Si vous voulez des reflets cendrés, foncer vos cheveux, ou casser le côté “roux” d’une coloration végétale, cet article est fait pour vous !

Lire l'article

.
View Post