La Rêveuse, Mode d’emploi

Total
0
Shares
La reveuse, Héloïse

La Rêveuse, c’est une huile démaquillante naturelle et minimaliste qui enlève tous les types de maquillage et nettoie la peau en douceur. Zoom sur ses propriétés et sur toutes les façons de l’utiliser.

La Rêveuse, qu’est ce que c’est ?

C’est une huile lactée démaquillante naturelle, composée à 80% de d’ingrédients bio.
Un mélange d’huiles et d’actifs qui permet d’enlever le maquillage et de décoller les impuretés accumulées pendant la journée. Au contact de l’eau, La Rêveuse se transforme en émulsion lactée et laisse une peau propre et douce, prête à recevoir la suite des soins.

Sans huile essentielle, cette huile démaquillante convient parfaitement à toutes les peaux et ne pose aucun problème pendant la grossesse et l’allaitement.

Comment l’utiliser ?

  • Versez La Rêveuse dans la paume de vos mains (une pression suffit largement) et appliquez sur votre visage
  • Massez votre visage et vos yeux en mouvements circulaires pour enlever le maquillage, les impuretés et même les soins SPF.
  • Une fois le maquillage enlevé, ajoutez de l’eau. L’huile se transforme en émulsion lactée. Rincez votre visage
  • Résultat ? Une peau démaquillée, propre et douce !
  • Une fois démaquillée, j’utilise une eau florale avant de passer à l’étape des soins : une goutte de gel d’aloe vera et 3 gouttes de La Lumineuse

 

La Reveuse, Héloïse

 

La composition (dans l’ordre) :

– Huile de colza
– Polyglyceryl-4-oleate
– Huile d’amandon de Pruneau
– Huile de cameline,
– Tocopherol (Vitamine E)

L’huile de colza et de cameline permettent de décoller le maquillage et les impuretés. La combinaison des deux donne une texture ni trop fine, ni trop épaisse, idéale pour se masser le visage et s’offrir un réel moment de détente.

L’huile d’amandon de pruneau (communément appelée “huile de prune”) permet de donner une odeur d’amande au produit. Ici, pas de parfum ou d’huile essentielle, juste cette huile qui parfume naturellement et subtilement le mélange.

Le Polyglyceryl-4-oléate est un actif naturel qui permet à l’huile de se transformer en lait au contact de l’eau. Grâce à lui, aucun résidus gras ne reste sur le visage.

Si vous souhaitez en savoir plus les vertus de chaque ingrédient, c’est ici.

 

La Reveuse, Héloïse

 

Pourquoi ce produit ?

L’huile est la meilleure texture pour enlever facilement tous les types de maquillage.
Même les waterproof, si si !
Pour être tout à fait honnête, n’importe quelle huile végétale démaquille parfaitement. Vous pourriez utiliser l’huile d’olive qui se trouve dans votre cuisine et le tour serait jouer !
C’est d’ailleurs la façon la plus “slow” de se démaquiller.

Seulement, il faudrait bien nettoyer ensuite, en utilisant un savon visage ou un gel nettoyant.
Avec La Rêveuse, ce n’est pas nécessaire. Vous pouvez, si vous le souhaitez vous nettoyer le visage ensuite, mais ce n’est pas une obligation.

La Rêveuse est donc une huile démaquillante qui s’émulsionne à l’eau. Là encore, rien de nouveau sous les tropiques vous me direz. Il en existait déjà sur le marché !
Seulement, je trouvais que ces dernières contenaient beaucoup d’ingrédients et d’actifs promettant monts et merveilles alors qu’un démaquillant ne reste que quelques secondes sur la peau avant de finir dans les canalisations !
C’est quand même dommage d’utiliser autant de matières végétales à des fins purement marketing n’est ce pas ?

La Reveuse, Héloïse

Avec la Rêveuse, je ne vous promets pas de réduire l’apparence des rides, d’avoir un teint éclatant de jeunesse ou je ne sais quoi. Non non : La Rêveuse démaquillage et nettoie. Point barre.
Avec un aspect sensoriellement très agréable, tout de même ! 😁

Un soin multi-usage ?

Vous le savez peut-être, j’aime concevoir des soins multi-usage, des soins permettant d’avoir une routine plutôt minimaliste. C’était le cas avec La Lumineuse, puisque cet élixir est un soin jour, un soin nuit et un sérum capillaire, adapté à toutes les peaux, à tous les âges, conçu pour les femmes et pour les hommes. Le mode d’emploi est juste ici.

En créant La Rêveuse, je n’avais pas d’autres utilisations en tête outre ses aspects nettoyants et démaquillants.
C’est l’une d’entre vous qui a eu la superbe idée de l’utiliser en bain d’huile pour prendre soin des cheveux avant le shampoing.
En effet, les huiles végétales présentes dedans permettent de nourrir et d’adoucir la chevelure. L’émulsifiant permet de rincer les cheveux hyper facilement avec un simple shampoing (même solide).
La Rêveuse est donc parfaitement adaptée en guise de soin capillaire et fait des merveilles.

La Reveuse, Héloïse

 

Pour les personnes souhaitant un soin cheveux spécialement conçu pour la pousse, le renforcement et pour traiter le cuir chevelu, La Somptueuse (mon 3ème produit) sera sans aucun doute plus adaptée.
Néanmoins, si vous souhaitez acheter le moins de produit possible, La Rêveuse sera géniale. Elle a en plus l’avantage d’être utilisable pendant les 3 premiers mois de grossesse (à contrario de La Somptueuse).

 

Comme tous mes produits, La Rêveuse n’est disponible que sur mon E-shop : https://heloise.store
N’hésitez pas à y faire un tour si vous souhaitez avoir plus de détails sur le produit et si vous souhaitez lire les avis laissés par les utilisatrices.
Il y a également une FAQ épinglée à la Une sur mon profil Instagram (@HELOISEMONCHABLON).

4 commentaires
  1. Bonjour Héloïse, j utilise la rêveuse depuis le mois de décembre et le démaquillage est devenu un véritable moment de détente, un moment plaisir. La bonne texture, une odeur très agréable, et un rinçage très facile … j adore … et je ne parle pas de la peau douce après, cette sensation d avoir bien nettoyé sa peau… bref j adore et j en ai déjà recommandé une pour ne pas être en rupture !!!! Parfait également pour enlever la crème solaire !!! Bravo pour ce beau produit ! J adore j adore j adore

  2. Je découvre ton univers il y a peu et j’aime beaucoup, tes vidéos, ta spontanéité, les thèmes abordés, j’adore ! Une belle découverte 🙂 Bonne continuation Héloïse, je ne manquerai pas de suivre tes prochaines aventures par ici et sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aimer aussi

Et si… on arrêtait l’après shampoing ?

Il s’agit là d’un nouveau type d’article, d’une nouvelle rubrique de mon blog : “et si…?”. Rien de bien philosophique, malgré le nom. Il va plutôt s’agir de tests et d’habitudes que je vais remettre en question. Aujourd’hui, je m’attaque au cas de l’après shampoing. Aujourd’hui, comme avant mon passage au “naturel” d’ailleurs, mon rituel est tout simple : double shampoings puis, après-shampoing/masque. La différence est que je fais beaucoup plus attention à la composition : adieu les SLS, paraben, silicones and co. Donc depuis un an et demi, depuis l’arrêt des cosmétiques “traditionnels” dirons-nous, je suis en quête du shampoing à la meilleure composition, de l’après shampoing qui fera des cheveux doux, brillants, démêlés et j’en passe. J’en ai trouvé.. mais peu : je vous en parle bientôt dans une vidéo “routine capillaire” d’ailleurs. Mais dernièrement, je me suis fait avoir par un après shampoing, acheté récemment dans une boutique bio, mais qui n’a rien de naturel ni de bio si vous voyez ce que je veux dire … Marketing marketing, comme tu es fort…  (J’en parle ici) Alors je me suis posée quelques questions : a quoi sert un shampoing, un après shampoing et à quoi sert un masque ? Reprenons les bases. Un shampoing est

Lire l'article

.
View Post

Pourquoi suis-je repassée aux colorations chimiques ?

Comme vous le savez, j’ai renoncé depuis peu aux produits chimiques et non naturels pour mes cheveux. Il y a de ça six mois, une catastrophe capillaire s’est produite (je vous en parle ici) : une décoloration blond-roux horrible sur les 3/4 de ma chevelure. Je ne vous raconte pas le drame ! Comme je savais que j’allais partir dans le cercle infernal des colorations répétées et qu’il était hors de question que j’abime encore plus mes cheveux, j’ai décidé d’opter pour la coloration végétale. Ravie sur le moment, j’ai trouvé que cela dégorgeait assez rapidement. On m’avait prévenu alors aucun problème ! Tout en sachant que les colorations végétales gainent le cheveux, le plus rend plus fort et plus brillant. Donc tout benef. Le problème de la coloration végétale, c’est que pour faire bien tenir une couleur, il faut d’abord appliquer une première couche de henné naturel (donc rouge) et ensuite une deuxième de la couleur que vous souhaitez. Quand la couleur s’estompe, le rouge du henné ressort. C’est là qu’est tout le problème ! A la base, je n’ai aucune reflets chauds dans mes cheveux : je suis châtain claire limite blonde foncée alors les reflets rouges, autant vous

Lire l'article

.
View Post