Masque capillaire pour une pousse rapide, des cheveux forts et doux

Total
6
Shares


Aujourd’hui, je vous partage la recette d’un masque capillaire que j’aime réaliser quand je trouve que mes cheveux ne sont pas au top de leur forme.
Le mélange des ingrédients permettra de les rendre doux, forts et de favoriser la pousse.

♦ Les ingrédients ♦
° Huile de coco
° Huile d’avocat
° Huile de moutarde
° Huile de nigelle
° Poudre de Guimauve
° Poudre de Kapoor Kachli
° Hydrolat de Bay de Saint Thomas
° Huile essentielle d’Ylang Ylang

Vous pouvez également ajouter du gel d’Aloe Vera pour ajouter un côté “hydratant” à la préparation, ou bien du miel.

Personnellement, Je vous conseille les produits BIOFLORE, une super marque au label slowcosmétique. 

Mélangez tous les ingrédients jusqu’à obtention d’une pâte lisse et crémeuse.
Je ne donne pas les quantités à utiliser car elles dépendent de la longueur de vos cheveux, à vous de sentir et de tester plusieurs possibilités 🙂

♦ Application ♦
Brossez vos cheveux et appliquez la mixture des racines jusqu’aux pointes.
Profitez-en pour vous masser le cuir chevelu : cela va aider la circulation (donc la pousse) et surtout vous détendre.
Faites poser deux heures minimum, ou une nuit encore mieux.

Rincez ensuite vos cheveux et effectuez deux shampoings.

Je partage une nouvelle fois la vidéo dans laquelle je montre l’application d’un masque capillaire.
Il ne s’agit pas de la même recette, mais les gestes restent les mêmes.

Hâte d’avoir vos retours.

Très belle journée ♥

Héloïse

20 commentaires
  1. Coucou Héloise, peux tu me donner les quantités que toi tu fais pour tes cheveux pour me donner une idée 🙂 merci

    1. Deux fois en général 🙂 Mais on peut le faire beaucoup plus souvent ! C’est une question de temps 😉

  2. Bonsoir Heloise,
    Merci pour tous ces bons conseils à chaque fois. J’ai hâte de tester.
    Aurais-tu des conseils à me donner contre la chute de cheveux? En ce moment c’est une vraie cata pour moi ce qui m’inquiète 🙁
    Bonne soirée
    Anne

    1. Hello Anne, tu peux aller voir ma vidéo sur ma routine capillaire. Tu pourras y prendre quelques astuces 🙂
      ET ne t’inquiète pas, la saison joue aussi pas mal

  3. Bonjour !

    J’ai reçu les composants pour le masque capillaire, l’odeur j’adore même l’odeur du Ylang Ylang, alors que pas mal de personnes semblent avoir un problème avec cette senteur, mélangé au reste c’est, je trouve, très agréable.
    Pour les quantités j’ai mis 1 CàS et demi de chaque poudre, 1 CàS de chaque huile + 2 CàS et demi d’hydrolat bay st thomas et enfin 4 gouttes d’HE Ylang ylang.

    Ca m’a donné une pate plutôt … collante et caoutchouteuse. Genre une boule de terre toute huileuse, glissante et demi collante..
    J’ai donc appliqué sur tous les cheveux + massage du crane.
    pas évident à appliquer vu la texture, on à peur de pas en mettre partout, alors ne pas hésiter le temps de bien impregner la crinière à ajouter quelques gouttes d’eau sur vos doigts puis appliquer sur les cheveux s’ils ne sont pas mouillés.
    Ce sera plus facilement applicable.
    Une fois posé, ne pas trop touché les cheveux, le produit sèche probablement et s’effritera donc.

    Je viens de poser et j’attend ce soir de voir le résultat.

    Merci encore pour le partage Héloïse. Bon vent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aimer aussi

Et si… on arrêtait l’après shampoing ?

Il s’agit là d’un nouveau type d’article, d’une nouvelle rubrique de mon blog : “et si…?”. Rien de bien philosophique, malgré le nom. Il va plutôt s’agir de tests et d’habitudes que je vais remettre en question. Aujourd’hui, je m’attaque au cas de l’après shampoing. Aujourd’hui, comme avant mon passage au “naturel” d’ailleurs, mon rituel est tout simple : double shampoings puis, après-shampoing/masque. La différence est que je fais beaucoup plus attention à la composition : adieu les SLS, paraben, silicones and co. Donc depuis un an et demi, depuis l’arrêt des cosmétiques “traditionnels” dirons-nous, je suis en quête du shampoing à la meilleure composition, de l’après shampoing qui fera des cheveux doux, brillants, démêlés et j’en passe. J’en ai trouvé.. mais peu : je vous en parle bientôt dans une vidéo “routine capillaire” d’ailleurs. Mais dernièrement, je me suis fait avoir par un après shampoing, acheté récemment dans une boutique bio, mais qui n’a rien de naturel ni de bio si vous voyez ce que je veux dire … Marketing marketing, comme tu es fort…  (J’en parle ici) Alors je me suis posée quelques questions : a quoi sert un shampoing, un après shampoing et à quoi sert un masque ? Reprenons les bases. Un shampoing est

Lire l'article

.
View Post

Pourquoi suis-je repassée aux colorations chimiques ?

Comme vous le savez, j’ai renoncé depuis peu aux produits chimiques et non naturels pour mes cheveux. Il y a de ça six mois, une catastrophe capillaire s’est produite (je vous en parle ici) : une décoloration blond-roux horrible sur les 3/4 de ma chevelure. Je ne vous raconte pas le drame ! Comme je savais que j’allais partir dans le cercle infernal des colorations répétées et qu’il était hors de question que j’abime encore plus mes cheveux, j’ai décidé d’opter pour la coloration végétale. Ravie sur le moment, j’ai trouvé que cela dégorgeait assez rapidement. On m’avait prévenu alors aucun problème ! Tout en sachant que les colorations végétales gainent le cheveux, le plus rend plus fort et plus brillant. Donc tout benef. Le problème de la coloration végétale, c’est que pour faire bien tenir une couleur, il faut d’abord appliquer une première couche de henné naturel (donc rouge) et ensuite une deuxième de la couleur que vous souhaitez. Quand la couleur s’estompe, le rouge du henné ressort. C’est là qu’est tout le problème ! A la base, je n’ai aucune reflets chauds dans mes cheveux : je suis châtain claire limite blonde foncée alors les reflets rouges, autant vous

Lire l'article

.
View Post