LE MASSAGE KOBIDO : le rituel beauté et bien-être par excellence

Total
1
Shares

Massage beauté et anti-âge par excellence, le Kobido offre la possibilité d’améliorer de manière significative l’état de sa peau et, entre autre, de ralentir le vieillissement. Voici les grands principes et les bons gestes pour se lancer. Allez, on essaye ?

Ce texte, écrit par Laetitia Chauvin (@Chauvin_laetitia sur instagram) est extrait de la formation « un joli teint au naturel » dans laquelle un chapitre entier est consacré au massage Kobido (avec deux vidéos).

Pour accéder à la page de présentation de la formation “Un joli teint au naturel” je vous invite à suivre ce lien : https://bit.ly/3EsbZPf

Qu’est-ce que le kobido ?

Le Kobido est un massage du visage qui est né au Japon, il signifie “ancienne voie de la beauté”. Il s’agit d’un lifting facial complet du visage, manuel et naturel, qui allie acupression et mouvements de détente des nerfs faciaux.

On alterne techniques douces, profondes à fleur de peau (drainage) / manœuvres toniques & raffermissantes pour la peau. 

Le Kobido permet une meilleure oxygénation de la peau, un relâchement immédiat des tensions & a un effet anti-âge incontestable. La peau est véritablement régénérée, repulpée !

Les avantages du massage Kobido

La peau est l’un de nos plus gros organes et un émonctoire (= porte de sortie) important pour notre corps.

Le fait de stimuler la microcirculation sanguine & de drainer la lymphe (qui a tendance à stagner) entraine l’élimination des toxines, déchets cellulaires permettant ainsi à la peau de retrouver de l’éclat et de gagner en énergie vitale !

Au-delà de relancer et activer les flux sanguins & lymphatiques, les techniques (mouvements) du Kobido permettent d’accéder à notre seconde couche cutanée : le derme (le Graal !).

Dans le derme cohabite 2 protéines, le collagène qui soutient nos tissus en apportant force & résistance à notre peau et l’élastine qui possède des propriétés élastiques, permettant à la peau de reprendre sa forme initiale après un pincement ou un étirement.

Avec le temps (dès 25 ans et davantage après 40 ans), notre peau perd en résistance, en tonicité et en élasticité. C’est inéluctable mais le Kobido peut décélérer et ralentir ce processus naturel de vieillissement.

La pratique quotidienne de l’automassage du visage, des séances régulières de Kobido, le yoga du visage, une hygiène de vie équilibrée, la prise de compléments alimentaires (ciblés & de qualité), les protections solaires … sont autant de facteurs, leviers d’amélioration de la qualité & la santé de votre peau.

 

A savoir

  • Le visage : 43 muscles, ces muscles sont à l’origine de nos expressions, de notre histoire …Renouvellement cellulaire = 28 jours
  • La peau est constituée de 3 couches :

– La plus superficielle est l’épiderme (bouclier naturel de la peau) qui protège notre peau des agressions extérieures (UV, vent, pollution, froid …).

– Le derme est un univers aqueux avec des vaisseaux sanguins et lymphatiques ainsi que des nerfs. Le collagène empêche la peau de se déchirer lorsqu’elle est tirée, pincée et l’élastine lui permet de reprendre sa place. C’est également dans le derme que se trouve l’acide hyaluronique (hydratation +++).

– L’hypoderme est composé de graisses et de muscles qui donnent la structure au visage, sa forme, son ovale …

  • Pour avoir une ‘belle’ peau, il est important de chouchouter et préserver son microbiote cutané afin que notre peau reste “en équilibre”. Une peau trop grasse, trop sèche … est en déséquilibre vs une peau dite normale.
  • La biodiversité bactérienne limite le risque de colonisation de la peau par une bactérie pathogène et constitue alors un bouclier naturel efficace contre l’inflammation de la peau.
  • Le massage va permettre d’activer la circulation sanguine, de drainer la lymphe, de favoriser la production de collagène et d’élastine > oxygénation de la peau, éclat/anti-âge, vitalité

 

Je veux une belle peau, je fais comment ?!

  • La génétique c’est seulement 30% de notre capital santé, beauté etc … Les 70% restants dépendent de nous, de notre hygiène de vie !!!
  • On mange mieux & on boit beaucoup (attention à ne pas sur-solliciter les reins = cernes bleues).
  • On dort +, dans une chambre bien aérée et pas surchauffée
  • On évite tabac/alcool, sucres raffinés = inflammatoires !!!
  • On adapte sa routine de soin à son environnement naturel (ville, montagne, mer …)
  • On sort, on marche, on s’aère, on prend l’air !!!
  • On protège sa peau des UVA et UVB même en hiver et on évite les expositions trop longues & répétées au soleil.
  • On prend soin de sa peau (démaquillage, soins de qualité naturels et/ou Bio, automassage …)
  • LESS IS GOOD TOO = inutile de changer sa routine visage tous les mois ni de multiplier les soins (sauf si peaux atopiques, aux changements de saison …). Une bonne huile de qualité matin/soir peut suffire, un sérum, une crème ! Notre peau a besoin de respirer, encore plus cette année avec le port des masques = étuve.
  • Pratique de la jachère 1 fois par semaine selon son type de peau, ses besoins. Cette pratique consiste à ne pas appliquer de soin après le double nettoyage une fois par semaine. Après l’application de la lotion (ou de l’hydrolat) on laisse sa peau respirer pour favoriser son auto-régulation.

 

Si vous souhaitez tenter l’expérience, voici le replay du live que Laetitia avait donné sur le compte @heloise.beauté.
Au programme : un massage drainant et relaxant. Véritable moment bien-être en perspective … 😉

Vous pouvez retrouver également plusieurs tutos massages kobido dans ma formation 🙂

Ps : Laetitia propose aussi des coachings individuels et du contenu sur instagram (@Chauvin_laetitia) 🙂

Un joli teint au naturel : https://bit.ly/3EsbZPf
– Mes RS : @heloisemonchablon et @heloise.beaute sur Instagram
– Telegram : @heloiseeasyblush ou directement ici : https://bit.ly/3EjBeDg
– E-shop : https://heloise.store
– Inscription à la newsletter : http://bit.ly/35e3CF5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aimer aussi

Et si… on arrêtait l’après shampoing ?

Il s’agit là d’un nouveau type d’article, d’une nouvelle rubrique de mon blog : “et si…?”. Rien de bien philosophique, malgré le nom. Il va plutôt s’agir de tests et d’habitudes que je vais remettre en question. Aujourd’hui, je m’attaque au cas de l’après shampoing. Aujourd’hui, comme avant mon passage au “naturel” d’ailleurs, mon rituel est tout simple : double shampoings puis, après-shampoing/masque. La différence est que je fais beaucoup plus attention à la composition : adieu les SLS, paraben, silicones and co. Donc depuis un an et demi, depuis l’arrêt des cosmétiques “traditionnels” dirons-nous, je suis en quête du shampoing à la meilleure composition, de l’après shampoing qui fera des cheveux doux, brillants, démêlés et j’en passe. J’en ai trouvé.. mais peu : je vous en parle bientôt dans une vidéo “routine capillaire” d’ailleurs. Mais dernièrement, je me suis fait avoir par un après shampoing, acheté récemment dans une boutique bio, mais qui n’a rien de naturel ni de bio si vous voyez ce que je veux dire … Marketing marketing, comme tu es fort…  (J’en parle ici) Alors je me suis posée quelques questions : a quoi sert un shampoing, un après shampoing et à quoi sert un masque ? Reprenons les bases. Un shampoing est

Lire l'article

.
View Post

Pourquoi suis-je repassée aux colorations chimiques ?

Comme vous le savez, j’ai renoncé depuis peu aux produits chimiques et non naturels pour mes cheveux. Il y a de ça six mois, une catastrophe capillaire s’est produite (je vous en parle ici) : une décoloration blond-roux horrible sur les 3/4 de ma chevelure. Je ne vous raconte pas le drame ! Comme je savais que j’allais partir dans le cercle infernal des colorations répétées et qu’il était hors de question que j’abime encore plus mes cheveux, j’ai décidé d’opter pour la coloration végétale. Ravie sur le moment, j’ai trouvé que cela dégorgeait assez rapidement. On m’avait prévenu alors aucun problème ! Tout en sachant que les colorations végétales gainent le cheveux, le plus rend plus fort et plus brillant. Donc tout benef. Le problème de la coloration végétale, c’est que pour faire bien tenir une couleur, il faut d’abord appliquer une première couche de henné naturel (donc rouge) et ensuite une deuxième de la couleur que vous souhaitez. Quand la couleur s’estompe, le rouge du henné ressort. C’est là qu’est tout le problème ! A la base, je n’ai aucune reflets chauds dans mes cheveux : je suis châtain claire limite blonde foncée alors les reflets rouges, autant vous

Lire l'article

.
View Post