L’huile capillaire La somptueuse : mode d’emploi

Total
0
Shares
La somptueuse heloise mode d'emploi

Composée d’huiles végétales et d’actifs précieux, la Somptueuse est un véritable trésor pour la chevelure.
Troisième produit de ma marque “Héloïse”, je vous parle aujourd’hui de sa spécificité et vous explique comment l’utiliser pour profiter au maximum de ses bienfaits.

Les bienfaits de la Somptueuse :

– elle nourrit les cheveux en profondeur
– elle apporte brillance et douceur
– elle booste la pousse
– elle apaise le cuir chevelu

✨ Résultat ?

Après le shampoing, les cheveux sont doux et brillants.
L’huile essentielle d’orange et l’huile d’olive qui est infusée à la lavande permettent d’assainir et d’apaiser le cuir chevelu. Ces actifs luttent contre les pellicules et permettent d’espacer les shampoings.

 

Le petit plus de la Somptueuse ?

Contrairement à un bain d’huile classique, la Somptueuse contient deux actifs qui permettent de transformer la texture huileuse au contact de l’eau. Elle se rince donc très facilement ! Vous pouvez utiliser un shampoing solide (ou un shampoing liquide) sans craindre d’avoir des résidus gras dans les cheveux.
Elle est donc adaptée à tous les types de cheveux, même les plus fins !

La liste complète des ingrédients

Huile d’amande douce, huile d’olive infusé à la lavande, deux actifs aux noms barbares (mais naturels !) qui permettent à l’huile de s’émulsionner au contact de l’eau, de l’huile essentielle d’orange douce, de l’huile de ricin, de l’huile de tournesol et de la vitamine E.

Comme la Somptueuse contient un peu d’huile essentielle, il est préférable d’éviter son utilisation pendant les trois premiers mois de la grossesse. Aucun soucis à partir du 4ème mois ainsi que pendant l’allaitement.
Si vous êtes enceinte, ou que vous ne souhaitez pas utiliser d’huile essentielle, vous pouvez utiliser la Rêveuse, mon huile démaquillante en guise de bain d’huile. Elle s’émulsionne aussi à l’eau et rendra vos cheveux tout doux ! (Elle peut s’utiliser exactement comme la Somptueuse).

La composition est bien évidemment vegan et 85,7% des ingrédients sont bio.
Le flacon est un flacon de 150ml en verre. Une fois La Somptueuse terminée, il suffit de recycler le bouchon dans la poubelle jaune et de mettre le flacon avec le verre (ou encore mieux : de l’utiliser en guise vase ou en tant que contenant pour d’autres produits)

Comment utiliser la Somptueuse ?

Démêlez vos cheveux pour faciliter l’application de la Somptueuse
– Versez un peu d’huile dans le creux de votre main
– Sur cheveux secs ou humides (pas mouillés), appliquez sur les pointes en remontant vers les longueurs.
– Appliquez également un peu d’huile sur le cuir chevelu et massez pendant quelques minutes pour stimuler la circulation sanguine.
Laissez poser 30mn au minimum, et n’hésitez pas à laisser la Somptueuse poser pendant des heures, voir même une nuit.
Profitez de son délicat parfum d’orange.
– Utilisez ensuite votre shampoing habituel.
Personnellement j’aime me laver les cheveux deux fois avec un shampoing solide
Mes préférés :
Sweetie : http://bit.ly/2JNBajR
Umaï : https://bit.ly/2SWEnm9
Odacité : https://bit.ly/3lP0Ei7

Concernant le rythme d’utilisation, une application par semaine en période de soin intensif est conseillé.
Une fois que la longueur et la qualité de vos cheveux vous conviennent, deux applications par mois suffisent amplement 🙂

Où la trouver ?

Ici, sur mon e-shop, avec ses deux grandes soeurs : La Lumineuse, et La Rêveuse.
A partir de 69€ d’achat (qui équivaut à l’achat des trois produits), vous bénéficiez automatiquement de 10% de réduction.

🌷 PS : une FAQ est épinglée à la Une sur mon compte Instagram (@HELOISEMONCHABLON).
Vous pourrez y trouver les réponses aux questions les plus posées.

Quelques témoignages :

avis somptueuse heloise

2 commentaires
  1. Merci pour cet article. Je confirme la somptueuse est parfaite pour mes cheveux, je n’utilise plus que ce produit pour mes bains d’huiles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aimer aussi

Et si… on arrêtait l’après shampoing ?

Il s’agit là d’un nouveau type d’article, d’une nouvelle rubrique de mon blog : “et si…?”. Rien de bien philosophique, malgré le nom. Il va plutôt s’agir de tests et d’habitudes que je vais remettre en question. Aujourd’hui, je m’attaque au cas de l’après shampoing. Aujourd’hui, comme avant mon passage au “naturel” d’ailleurs, mon rituel est tout simple : double shampoings puis, après-shampoing/masque. La différence est que je fais beaucoup plus attention à la composition : adieu les SLS, paraben, silicones and co. Donc depuis un an et demi, depuis l’arrêt des cosmétiques “traditionnels” dirons-nous, je suis en quête du shampoing à la meilleure composition, de l’après shampoing qui fera des cheveux doux, brillants, démêlés et j’en passe. J’en ai trouvé.. mais peu : je vous en parle bientôt dans une vidéo “routine capillaire” d’ailleurs. Mais dernièrement, je me suis fait avoir par un après shampoing, acheté récemment dans une boutique bio, mais qui n’a rien de naturel ni de bio si vous voyez ce que je veux dire … Marketing marketing, comme tu es fort…  (J’en parle ici) Alors je me suis posée quelques questions : a quoi sert un shampoing, un après shampoing et à quoi sert un masque ? Reprenons les bases. Un shampoing est

Lire l'article

.
View Post

Pourquoi suis-je repassée aux colorations chimiques ?

Comme vous le savez, j’ai renoncé depuis peu aux produits chimiques et non naturels pour mes cheveux. Il y a de ça six mois, une catastrophe capillaire s’est produite (je vous en parle ici) : une décoloration blond-roux horrible sur les 3/4 de ma chevelure. Je ne vous raconte pas le drame ! Comme je savais que j’allais partir dans le cercle infernal des colorations répétées et qu’il était hors de question que j’abime encore plus mes cheveux, j’ai décidé d’opter pour la coloration végétale. Ravie sur le moment, j’ai trouvé que cela dégorgeait assez rapidement. On m’avait prévenu alors aucun problème ! Tout en sachant que les colorations végétales gainent le cheveux, le plus rend plus fort et plus brillant. Donc tout benef. Le problème de la coloration végétale, c’est que pour faire bien tenir une couleur, il faut d’abord appliquer une première couche de henné naturel (donc rouge) et ensuite une deuxième de la couleur que vous souhaitez. Quand la couleur s’estompe, le rouge du henné ressort. C’est là qu’est tout le problème ! A la base, je n’ai aucune reflets chauds dans mes cheveux : je suis châtain claire limite blonde foncée alors les reflets rouges, autant vous

Lire l'article

.
View Post