La culotte menstruelle Fempo, j’en pense quoi ?

HéloïseHéloïse
Total
0
Shares

Croyez moi, la première fois que j’ai entendu parler de culotte menstruelle, j’étais loin de me douter que j’essayerai un jour. Hyper dubitative à la base et ne voyant pas vraiment l’intérêt, j’ai quand même décidé d’essayer la culotte Fempo pour me faire mon propre avis. Et là, surprise !

Depuis quelques années, je suis utilisatrice de la cup menstruelle. Je trouve ce système hyper pratique, plus sain que les tampons, sans compter le coté écolo et économique que cela représente.
A 14 ans, âge de mes premières règles, j’ai immédiatement utilisé des tampons. Puis 10 ans plus tard une cup.
Je n’ai pas vraiment été habituée à “sentir mon sang couler” voyez-vous.
J’avais testé quelque fois des serviettes réutilisables mais je portais la cup la grosse majorité du temps.
Du coup, oublier les protections pour enfiler juste une culotte et laisser le sang s’écouler tranquillement comme si de rien n’était…
Comment vous dire, je n’étais pas hyper chaude-patate.
Je n’étais pas vraiment la “cliente idéale” pour tester la culotte menstruelle quoi.

La première fois que j’en ai entendu parler, c’était sur le blog de Coline. Elle avait fait toute une vidéo à ce propos, que je n’avais d’ailleurs pas regardé à l’époque, tant le sujet ne m’intéressait pas.
Puis pendant un voyage presse, c’est Asmae du blog Take it green qui me dit qu’elle adore ce système.
Le sujet commence alors à me titiller.
Le truc, c’est qu’à l’époque, c’était un peu galère d’en commander une puisqu’aucun site français n’en vend.

Bref.
Il y a quelques mois, je reçois un mail de la part de deux jeunes femmes qui viennent de monter leur boîte. FEMPO.
Après quelques échanges, et quelques minutes à lire les info du site, j’accepte de recevoir des culottes pour tester. Le concept et les valeurs de la marque me plaisent.

Au moment de la réception, déjà, grande surprise : les culottes sont jolies.
Des culottes noires, totalement classiques.
Pas du tout en “mode couche” comme je le craignais.

Au niveau de l’épaisseur, elles sont très fines. Un peu moins au niveau de la zone en question, mais cela ne dépasse pas les 2mm.
J’en enfile une tout de suite, “pour voir”. Et là, deuxième belle surprise, elles sont hyper confortables.

Parlons “technologie” maintenant.
MAIS COMMENT K’CA S’FAIT QUE CA FUIT PAS ?

En fait, il y a trois épaisseurs. La première est faite de coton. La deuxième, de bambou : c’est ce qui permet d’absorber le sang et de neutraliser les odeurs. La troisième est constituée d’une matière faite de polyester qui empêche les fuites.

Le jour du grand test

Le jour J arrive enfin.
“Enfin” parce que mine de rien je suis curieuse de tester. Je profite d’une journée tranquille à la maison, à bosser sur mon ordi pour essayer.
Comme je le disais, elle sont hyper confortables, super agréables à porter.
La journée suit son cours et effectivement, une nouvelle sensation, dont j’ai peu l’habitude, pointe le bout de son nez.
Je “sens” mes règles. Pas au niveau de l’odeur, non non non.
Je sens que je perds du sang. Et comme je vous le disais plus haut, je n’ai pas vraiment été habituée à ça.

Et puis je me souviens. Je me souviens de livres, et de conférences, de vidéos sur le pouvoir de la femme, sur le tantra, sur l’énergie féminine, sur le féminin sacré.
Et je me rappelle à quel point cette période est sacrée pour la femme. Cette période que nous avons l’habitude de détester, de craindre, ou de vouloir oublier, est en fait une période pleine de significations.
La femme rentre alors dans sa phase “sorcière”. C’est le nom utilisé par Miranda Grey dans son livre “lune rouge”, pour décrire ce moment du cycle. Dans cette phase, la femme rentre dans son intériorité, dans sa tanière. Elle a besoin de repos, de solitude pour ressentir ses sensations, son intuitions, ses ressentis.
C’est une phase importante, tout comme les trois autres du cycle.
Alors aujourd’hui, je suis heureuse d’être connectée à ça. Je suis heureuse de “sentir” ce sang.

“Heureuse” est peut être légèrement exagéré mais je suis totalement en accord avec ça. Totalement OK comme on dirait en langage coach.

Revenons à nos moutons.
Le sang coule et est très rapidement absorbé.
Aucune sensation d’être mouillée et de “baigner” dans son sang.

Cet article est d’un glamour sans nom.

Niveau odeurs, rien à signaler, elles sont inexistantes.
Aucune fuite non plus. La culotte est dessinée de sorte qu’elle “encadre” parfaitement l’anatomie. Pas besoin de prendre le shorty (également valable sur le site) si vous le choisissez seulement par peur des fuites. Je porte très souvent un jean très clair et très moulant et la culotte n’est pas plus visible d’une culotte classique, et je n’ai jamais eu de problème de tache.

Les culottes sont faites pour être efficace 12h. Sur moi, je pense qu’elles seraient efficaces plus longtemps.
Mais bon, comme toute personne normale, je prends des douches et étrangement, je ne suis pas hyper hyper partante à l’idée de ré-enfiler ma culotte menstruelle usagée voyez-vous.

Oui parce que cela dépend du flux aussi. J’ai eu énormément de questions à ce sujet.
De mon côté, j’ai un flux peu abondant, il est vrai. Donc absolument aucun soucis pour garder la culotte toute une journée. Pour les flux très abondant, je ne peux pas vraiment vous dire…
Apparemment la culotte classique suffit pour la plupart des flux.

Mais la marque sort très très prochainement une culotte flux ++.
Si vous souhaitez être au courant de la sortie, vous pouvez vous inscrire à la liste d’attende ici

Pour le lavage, ce que je fais, c’est que dès que je me déshabille, je la mets à tremper dans de l’eau froide et je frotte la partie tachée avec du savon de Marseille.
Ensuite, direction la machine à laver. C’est parti pour un lavage  à 30 degrés. Il faut faire attention à ne pas les passer au sèche linge par contre. Je me contente de les accrocher à mes radiateurs (vous les avez peut être vu fièrement exhibés dans cette vidéo), et en une nuit elles sont sèches.
Concernant le nombre de culottes à avoir pour couvrir un cycle, je vous conseille d’en acheter 3-4. C’est un budget, mais cela vous laisse le temps de les laver et les sécher, et puis vous allez les garder longtemps. C’est vraiment le minimum parce qu’il faut compter la nuit aussi…
D’ailleurs pour celles qui hésitent encore, vous pouvez déjà commencé par porter une culotte pendant la nuit. Parce que ni les tampons, ni la cup ne sont conseillés à ce moment là.
Le mieux reste donc les serviettes (jetables ou réutilisables) ou bien la culotte.

Je taille habituellement du 36-38 et la taille qui me convient le mieux est la 38. Si vous hésitez entre deux tailles, je vous conseille d’opter également pour la taille au dessus. Nous sommes souvent un peu plus “gonflées” pendant cette période et il est important de se sentir à l’aise.

Comme je vis actuellement en Thaïlande, je porte la cup à la plage, mais je vous assure que dès que je rentre à la maison, je suis ravie de retrouver ma confortable culotte noire.

Je pense vous avoir tout dit. N’hésitez pas à me poser les questions qui vous trottent dans la tête en commentaire, ou à partager votre avis si vous avez déjà essayé cette marque ou une autre.

Si vous avez envie de tester les culottes menstruelles Fempo, vous avez 10% de réduction sur votre première commande avec le code EASYBLUSH.

Si la thématique du cycle féminin vous intéresse, je ne peux que vous conseiller de lire le livre “Lune rouge”, ainsi que d’aller jeter un coup d’oeil aux programmes en ligne de Peggy (du blog End0oceur).

→ Ma vidéo sur la cup et les autres types de protections périodiques : c’est ici 

Plein de baisers,

Héloïse

Si vous souhaitez épingler cet article sur Pinterest ♡
Croyez moi, la première fois que j'ai entendu parler de culotte menstruelle, j'étais loin de me douter que j'essayerai un jour. Hyper dubitative à la base et ne voyant pas vraiment l'intérêt, j'ai quand même décidé d'essayer la culotte Fempo pour me faire mon propre avis. Et là, surprise !

 

14 commentaires
  1. Coucou heloise , je porté en ce moment ma culotte Fempi que j’ai reçu il ny a pas longtemps et j’en suis très contente pour le moment.Comme tu dis elle est très agréable à porter. Jai accouché il y a 7 mois et je portais la cup avant. Mais on dit que la grossesse et l’accouchement changent le corps. Jai donc voulu essayer les culottes au moins pour la nuit….et jen suis plus que ravie. Je n’en ai qu’une pour le moment que je lave le matin et fais sécher sur le sèche serviette la journée…Ça change la vie quand même!!! Belle journée à toi au soleil ❤❤

  2. Coucou j’en ai deux : elles sont TOP ! Je les adore Pour ma part je les porte essentiellement la nuit, donc 2 me suffisent amplement… Très confortables, aucune odeur et aucune fuite. “J’aime” aussi le fait de sentir le sang sortir, sans la sensation d’être mouillée. On se sent plus libérée je trouve. Bref, une super découverte Prochaine étape : la cup ^^

  3. J’ai une culotte fempo depuis leur tout début, c’était encore un prototype et j’ai vraiment hâte que la flux++ sorte pour me faire un stock car le jour du flux abondant je ne peux pas la garder 12h…En tout cas c’est vraiment une révolution pour nous les femmes 😉

  4. Un grand merci à toi pour la découverte de cette culotte il y a quelques mois que j’ai acheté rapidement et approuvé !
    Vraiment top ! un grand bravo à l’équipe de Fempo !
    L’achat de la 2eme est pour bientôt

  5. Bonjour heloïse
    Moi je ne peux pas en dire autant malheureusement avec les cullotes fempo.
    Comme j’ai des règles TRÈS abondantes en début de cycle (les 3 premiers jours )la cullote fuite de partout (glam) et la première utilisation c’était la nuit en plus et ce fut un carnage . Par contre les derniers jours des règles et pour les filles avec un flux léger je pense que c’est une vraie alternative aux produits conventionnels.belle soirée à toi

  6. Merci pour cet article sincère. J’hésite depuis un moment à “investir” dans ces culottes, je crois que je suis de plus en plus tentée !

  7. Bonjour ! J’ai pour ma part essayé la culotte saforelle qui me plait enormement, je compte tester les fempo. Pour info si ça peut vous aider, en étudiant le site j’ai lu dans la partie FAQ qu’il était déconseillé de laver les culotte avec du savon de Marseille car c’est un savon trop gras et ça obstru les « pores » de la partie absorbante. Également déconseillé de laisser sécher sur un radiateur car ça altérait les capacités de la culotte. Sinon super révolution ces culottes de règles, j’adore !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez vous à la newsletter

Vous pouvez aimer aussi

☼ Mes 5 bonnes résolutions de la rentrée ☼

Selon moi, la seule chose un peu excitante de la rentrée, c’est de recommencer à zéro. D’avoir le sentiments qu’on repart sur de nouvelles bases, qu’une nouvelle vie peut enfin commencer. Voici mes cinq bonnes résolutions de l’année pour atteindre mes objectifs et devenir la personne que j’ai envie d’être.

Lire l'article

.
View Post